Accéder au contenu principal

J.Chirac ne votera pas Sarkozy

On dit que c'est une boutade, mais l'ancien président de la République qui n'aimait pas vraiment communiquer par médias interposés, semble prendre un certain plaisir ces derniers temps à décocher ses flèches contre Nicolas Sarkozy.

Déjà la sortie du deuxième tome de ses mémoires égratigne franchement le président en exercice. Il juge N.Sarkozy "Nerveux, impétueux, débordant d'ambition, ne doutant de rien et surtout pas de lui-même." Il déplore "les déclarations intempestives", et de rajouter plus loin que sur le plan politique "Nous ne partageons pas la même vision de la France, nous ne sommes pas d'accord sur l'essentiel". A lire ici ou . J'en faisais un billet ici.

Il en a remis une couche hier, lors d'une visite d'un musée en Corrèze, en s'affichant avec F.Hollande, qu'il a comblé de compliments, allant donc jusqu'à lui signifier qu'il voterait pour lui "sauf si Juppé se présente"

Une gifle de plus pour Nicolas Sarkozy, en quelques jours ça commence à faire beaucoup. A se demander si il y aura d'autres attaques, voire un soutien à une dissension sérieuse que souhaiterait notre ancien Président. Et pourquoi pas ?

Edit : Chirac confirme que c'était bien de l'humour Corrèzien comme il dit. Je ne suis pas sûr que N.Sarkozy apprécie réellement cet humour. En tout cas la pub pour ses mémoires est faite. Et puis nous reparlerons certainement longuement à l'approche du scrutin présidentiel du manque d'entrain de certains à soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy... La suite très prochainement, nous pouvons en être sûrs.


Commentaires

  1. je ne sais pas si c'est une bonne chose pour Hollande... Hollande, le Chirac de gauche ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est très drôle, d'autant que Chirac précise bien ce matin que c'était de l'humour Corrèzien comme il dit...

    Dpp, c'est sûr que Hollande candidat ça me va moins bien que...

    RépondreSupprimer
  3. Chirac peut voter pour qu'il veut pour moi tant qu'il vote DU PRISON(référence aux emplois fictifs et le dossier à plaider en sept 2011)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne serais pas étonné qu'il vote Hollande, Hollande et Bernadette s'entendent déjà bien.

    RépondreSupprimer
  5. Je sens qu'il va bien s'amuser d'ici un an notre Jacquot ...

    RépondreSupprimer
  6. il va en vendre du bouquin le Jacquot !

    RépondreSupprimer
  7. El Camino,

    Franchement moi non plus, mais on ne le saura jamais/.

    Romain de Variae,

    Oui je crois qu'il en a pas fini...

    Romain Blachier,

    Avec ça ? Des tonnes...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…