RSA : un emploi par la recherche "active" d'un travail

Ils remettent ça, après Wauquiez c'est J-F.Copé qui s'attaque à nouveau aux personnes touchant le RSA. La machine à conneries Umpiste s'emballe à nouveau. D'après le chef du parti présidentiel, pour pouvoir vraiment aider une personne à retrouver du travail, il faut l'obliger à travailler cinq heures par semaine pour la collectivité sans quoi cette personne est sanctionnée par une réduction de son RSA.
Encore une fois, c'est une énorme bêtise, venant de hauts responsables politiques qui n'ont jamais été en recherche active d'un emploi, il y a même de l'indécence à stigmatiser encore une population qu'ils connaissent si mal.

Oh, alors je les entends déjà nous expliquer que dans leurs collectivités, ils ont des administrés dans ces situations. Qu'à Maux, Mr Copé reçoit dans son bureau des gens au RSA. Mais je lui conseillerais plutôt pour bien cerner et comprendre la difficulté pour retrouver un emploi, de vivre toute une journée ce que peuvent être les démarches, les rendez-vous, les courriers, les déplacements que sont ceux d'une personne cherchant un emploi.

C'est là tout le problème, toute l'incompréhension de Jean François Copé, pour quelque chose qu'il ne connait pas. Parce qu'il faut avoir été confronté à la recherche d'un emploi, pour comprendre qu'il faut être en recherche active d'un travail pour en trouver un !

Il faut de la méthode, savoir où chercher les offres d'emploi, poser candidatures en rédigeant des lettres de motivation adaptées et pouvant être postées avant certaines heures de levée du courrier, relancer les offres auquelles on a déjà candidaté, avoir au téléphone les personnes concernées, et pour celà bien connaitre leurs habitudes, appeler à différentes heures de la journée pour être sûr de les avoir au bout du fil... Ratisser le tissu économique de sa région, une vraie activité à temps plein !

En consacrant cinq heures par semaine à faire autre chose, votre attention est ailleurs, vous perdez votre temps et peut être des opportunités de retrouver une activité.
C'est même quasiment mathématique, en terme de probabilité de retrouver un travail, plus vous multipliez les candidatures, plus vous passez d'entretiens d'embauche, plus vous avez de chance de décrocher un poste.

L'agenda d'un député est lourd, celui d'une personne à la recherche d'un emploi peut l'être tout autant, il n'y a donc pas de temps à perdre, une journée est vite passée.


Wikio

Commentaires

  1. Quel cafouillage effectivement sur le RSA...

    Après, le débat sur le fond est intéressant ; ce dispositif, c'est pour "punir les assistés", ou pour que chacun contribue à sa manière à l'investissement de la collectivité ?

    Vous pouvez aller plus loin sur ce thème avec France Energies, le parti du développement social

    http://goo.gl/sEH9O

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !