Accéder au contenu principal

"Je ne voterai pas pour elle, son mari est un bougnoule"

Le titre est choquant : c'est ce que m'a dit un collègue de travail alors que nous évoquions le retour de la retraite à 60 ans. J'ai, dans un premier temps, été horrifié de la réaction de ce collègue de travail, et puis je me suis rendu compte qu'il y avait bien une campagne diffamatoire, et des rumeurs des plus incongrues qui circulent sur le net quant aux origines et pratique religieuse du mari de Martine Aubry.

Elle a dû menacer clairement les auteurs de ces sites, souvent soupçonnés d'être proches du FN, d’arrêter ces allégations sous peine de poursuites.

Mais voyez là, à travers ce qui semble n'être qu'un fait divers, une réaction typiquement raciste. Je ne peux voter pour un candidat, parce que son conjoint est musulman. C'est juste lamentable.

Alors si cette partie de l'opinion publique semble être très minoritaire, du moins je l’espère, cela montre surtout le niveau de bassesse des coups bas en politique. La campagne va être rugueuse, pour ne pas dire violente.

Commentaires

  1. La connerie des gens est déprimante...

    RépondreSupprimer
  2. ben dit donc si toutes les attaques politique volent aussi haut elle va en labourer des champs cette campagne.
    tu me dira, j'ai entendu la même remarque chez des militants PS

    RépondreSupprimer
  3. Espérons qu'il y ait une vraie campagne justement, sur le fond des idées et tout ça...

    RépondreSupprimer
  4. "Espérons qu'il y ait une vraie campagne justement, sur le fond des idées et tout ça... " Bien, bien, bien, on commence à rêver quand il n y a plus d'espoir.
    On parie que ça va être glauque?

    RépondreSupprimer
  5. Oh il y aura bien deux trois débats intéressants tout de même, surtout qu'il y a maintenant de quoi bien cliver entre la droite et la gauche, sur le temps de travail, retraites, etc... La droite de l'UMP va être fidèle à elle m^me, arrogante et trop tournée vers son seul électorat, c'est la gauche qui est attendue ! Alors le coté glauque sera plutôt du coté de Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  6. Les chiens aboient, la caravane passe.

    Ton collègue de travail ne voterait pas pour elle, même si elle était mariée avec le père-noel.
    Il tente seulement de justifier pourquoi il vote pour le parti du borgne depuis sa première communion.
    Faudra le rassurer et lui dire que ce n'est pas bien grave.

    RépondreSupprimer
  7. On aimerait le croire Captain, que c'est seul l’électorat du FN qui pense comme ça... Le problème là, c'est que ça n'est pas le cas. La personne en question n'a que le mot lutte à la bouche, et clair ici qu'il se trompe de combat. Ce que je lui ai dit...

    RépondreSupprimer
  8. "Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose".

    RépondreSupprimer
  9. moi ce que je remarque c'est que c'est quand meme malheureux d'entendre ce genre de discours a notre époque...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…