Retraites : Coup de canif dans la loi par simple décret

En toute impunité, le gouvernement s'apprête à durcir les règles d'ouverture au droit à la retraite. Des millions de manifestants n'ont pas été entendus lors de la dernière réforme, et les quelques avancées obtenues par la négociation ne sont pas respectées voire aujourd'hui en totale modification avec le projet de réforme initial.

Le passage à une durée de cotisation de 42 ans nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein, doit s'échelonner dans le temps jusqu'en 2014. Actuellement de 40 ans et trois trimestres pour la génération de 1951, la réforme de 2010 prévoit une durée de cotisation de 41 ans et un trimestre pour les "retraitables" de 2013.

Mais aujourd'hui, par simple décret, c'est les 41.5 années de cotisations qui seraient obligatoires pour faire valoir ses droits à la retraite. Une telle modification repousserait l'âge de départ de centaines de milliers de salariés agés de 58 ans, y compris les carrières longues, dès aujourd'hui d'au moins deux ans.

J'ose espérer que cette partie de l'électorat saura s'en souvenir.

Wikio

Commentaires