Accéder au contenu principal

Accusés, levez vous ! Les affaires de la Sarkozie en toute impunité ?

Nos politiques aux responsabilités agissent-ils en toute impunité, ou répondront-ils vraiment des accusations qui leur sont reprochées, acquittés ou condamnés, la présomption d'innocence ne doit pas nous empêcher de nous interroger sur la multiplication de ces affaires.

A lire Mr Guéant nous rappeler que nous avons la chance dans ce pays d'avoir une justice, et qu'il faut donc attendre qu'elle fasse son travail, il semble nous dire indirectement que nous ne pouvons avoir d'expression sur ces affaires avant que justice ne soit rendue. Il a tort.
Il n'est pas question de porter un jugement ou de condamner avant la justice, mais de s'interroger sur le fonctionnement, les imbrications entre les sphères judiciaires, politiques, et journalistiques, qui, elles, apparaissent comme une évidence.

Le secret de l'instruction est un vrai problème. Si sa violation arrange les lecteurs des journaux qui bénéficient des fuites de juges, de procureurs ou d'avocats, elle dérange une certaine hiérarchie dans les palais de justice jusqu'au ministère. Étant obligés de divulguer des informations au travers de cette même hiérarchie, se rendant pénalement coupables de telles méthodes, ces acteurs de la vie judiciaire en viennent à être obligés d'informer les journalistes pour que soient mis sur la place publique de tels agissements, de telles transgressions. Un "cercle vicieux", qui ne garantit pas le secret de l'instruction, dès lors qu'il s'agit d'affaires "sulfureuses". Secret d'instruction pourtant nécessaire pour éviter les dérives, telle la subordination de témoin.

L'affaire Karachi en est une de ces affaires compliquées, qui touche de près la plus haute sphère politique, et dont le secret d'instruction a déjà été largement violé.
Alors que Nicolas Sarkozy était en déplacement aux États-Unis, l’Élysée a démenti, par un communiqué, que le nom du président apparaissait dans le dossier du juge. Un aveu de la connaissance du dossier en cours d'instruction ? Ou une maladresse des communicants de l’Élysée ? L'Elysée a t-il violé le secret d'instruction ?

Pire, cette affaire où il est question de valises d'argent remises au directeur de campagne d'E.Balladur, et dont plusieurs témoignages confirment les accusations, et justifient donc les mises en examen, cette affaire fait souffler un vent de panique sur Paris. Brice Hortefeux fait une grosse erreur, il est piégé par une écoute téléphonique et l'échange est très révélateur. Maitre Olivier Morice, avocat des victimes de l'attentat de Karachi, décrit bien ce vent de panique qui pousse à l'erreur.

En date du 14 Septembre, alors que l'homme d'affaire Ziad Takieddine est mis en examen dans cette affaire, et que le juge Renaud Van Ruymbeke a ordonné la mise sur écoute des intermédiaires et de leur entourage, est enregistrée une conversation téléphonique où Brice Hortefeux confirme avoir eu accès à des informations sur les déclarations des témoins, et donc les informations de la procédure judiciaire. Là encore, il y a de quoi s'interroger.

Et il n'est pas simplement question de déclarations plus ou moins crédibles, de témoignages d'ex-femmes, ou d'ex-employés, ou il serait seulement question de confrontation d'une "parole" contre une autre. Non ! Il est aussi question dans ces affaires de documents qui font état d'implication directe des personnes mises en cause.

Dans l'affaire Karachi, Mediapart publiait déjà, ce 21 Novembre 2010, les rapports et documents qui impliquent le chef de l'Etat. "L'Elysée, sous la plume de son secrétaire général, Claude Guéant, a beau affirmer que l'affaire de Karachi «ne concerne en rien»Nicolas Sarkozy, les éléments contenus dans le dossier judiciaire démontrent exactement le contraire. Mediapart publie plusieurs documents, aujourd'hui entre les mains des juges Marc Trévidic et Renaud Van Ruymbeke (respectivement en charge des volets terroristes et financiers de l'affaire), impliquant directement le chef de l'Etat français dans ce dossier de corruption et de vente d'armes qui ébranle en profondeur sa présidence."
Cet été, les documents Takieddine révélés par Mediapart allaient plus loin encore, dans la description du rôle qu'a joué Takieddine au sein du clan Sarkozy.

Le Nouvel Observateur revient dans son dernier numéro du 22 au 28 septembre 2011, sur "les dossiers qui font peur à Sarkozy", un bon résumé des affaires, et pas seulement celle de Karachi, où il est question d'écoutes, des mallettes d'argent liquide, des commissions, ventes d'armes, du financement de la campagne UMP de 2007, de subordination de témoins, de détournements de fonds de publics, de prises illégales d’intérêts, etc... qui touchent de près ou de loin le chef de l'état.

Jamais de mémoire de journalistes, nous expliquait Alain Duhamel, autant d'affaires ne sont venues polluer le mandat d'un Président en exercice, même à quelques mois d'un prochain scrutin.

Et pourtant, je ne suis pas sûr que cela dérange tant le locataire de l'Elysée, puisque c'est l'ensemble de la classe politique qui en subit les conséquences. Le "tous pourris" favorise le vote contestataire et l'éparpillement des voix, au profit d'un scénario type 2002, qui permettrait à Nicolas Sarkozy d'être réélu, et ainsi d'échapper aux explications qu'il devrait fournir à la justice en cas de perte de toute immunité, un peu comme son prédécesseur, Jacques Chirac.

A nous, électeurs, de faire en sorte qu'il n'en soit pas ainsi, et de mettre fin à cette impunité.

Commentaires

  1. Bien sûr que nous devons faire attention à ce que nous mettrons dans le l'enveloppe de jour J.
    Le pouvoir rend accroc, on dirait et tous le coups sont permis..

    La propreté n'est pas au rendez-vous. Le sera t'elle un jour?
    C'est la mentalité intrinsèque de l'Homme qu'il faudrait changer, j'en ai bien peur, mais en attendant, il y a toujours des exceptions et des moins pires que d'autres..
    Tous pouris, certe mais certains ou certaines moins que d'autres...

    RépondreSupprimer
  2. Oui tu as raison Christie. Certains blogueurs de droite diront qu'à gauche nous avons eu aussi nos affaires, mais il ne me semble pas que cela soit de la même mesure...

    RépondreSupprimer
  3. Manquerait plus que la Maison qui dort, messieurs les sénateurs, bascule dans le Rose pour achever le week-end noir du Lider Mínimo !
    Je croise les doigts !

    RépondreSupprimer
  4. Christie a raison,le pouvoir rend accro.Mitterrand que je respecte pourtant a aussi abusé des faiblesses de la V°.La morale n'y pourra rien!Tout chef d'état exerçant dans le cadre de la V°sera amené par la force des choses à pousser sur le bouchon!C'est pourquoi je milite pour l'avènement de la VI° République.

    RépondreSupprimer
  5. @Stef,
    Oui la mémoire de le gauche a été salie au delà de toute mesure pour effacer ou du moins considérablement atténuer le souvenir de l'esclavage, de la colonisation, de l'exploitation ouvière, de la collaboration avec les nazis (cette dernière vraiment trés édulcorée dans nos manuels d'Histoire). Le "Tous pourris" est une vieille idée qui a toujours servie le patronnat. Alors oui votons à gauche l'année prochaine mais surtout soyons exigeant, le vote seul ne suffira pas.
    Robert Spire

    RépondreSupprimer
  6. Moraliser les pratiques, les façons de faire de la politique aussi...

    RépondreSupprimer
  7. Lediazec,

    Oui on croise les doigts, cela serait le signe du début de la fin... enfin quelque chose de ce gout là, une semaine qui se termine avec un week-end noir pour la droite...

    Didier,

    Oui il faut changer de constitution, actualiser les pratiques de nos institutions, etc, y a du boulot !

    RépondreSupprimer
  8. ayant confiance en la justice de notre pays ! ;-)))))

    RépondreSupprimer
  9. Désolé, si mon commentaire fait un peu spam-promo, mais j'ai pas trouvé de lien de contact et après tout vous n'avez qu'à le supprimer s'il ne vous convient pas.

    Je voudrai porter à votre connaissance un jeu politique presidentevil.fr (http://www.presidentevil.fr) qui prend pour thème les élections présidentielles 2012 et mettant en scène les acteurs politiques (Sarkozy, Marine LePen, Mélanchon, Aubry). Humour grinçant et des très nombreuses références à la situation politique, sociale et économique de la France. A vous de juger s'il peut intéresser vos lecteurs.

    Cordialement et longue vie à votre agence.

    RépondreSupprimer
  10. Yarek,

    Ecrire Melenchon avec un E, et pas Melanchon, serait déjà un bon début ^^

    RépondreSupprimer
  11. désolé, le début est certes mauvais: Mais quid du reste du jeu ?

    RépondreSupprimer
  12. C'est assez fun....

    http://www.presidentevil.fr

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…