La droite n'aime pas la démocratie


C'est Martine Aubry qui s'exprime en ces termes "La droite n'aime pas la démocratie", en réaction au propos de Nicolas Sarkozy, qui critiquait ce matin le processus des primaires.

"Le général de Gaulle avait dit vouloir une élection présidentielle à deux tours, pas à quatre tours. Les socialistes parlent aux socialistes, nous nous devons nous occuper de l'ensemble des Français" déclare donc Mr Sarkozy, s'agaçant du match Hollande-Aubry "de la gauche dure à la gauche molle" il signifiait que "la Vème République ne doit pas être l'otage des partis"

Voilà donc encore un cavalier seul du chef de l'état, Monsieur le président s'est exprimé, se moquant bien de l'avis de ses camarades qui pour beaucoup se sont prononcé positivement sur le sujet souhaitant que de telles primaires s'organisent également à droite pour 2017.

Et bien sûr Nicolas Sarkozy n'est pas la droite à lui tout seul, les courants les plus pragmatiques feraient bien de reprendre leur liberté, il en va de leur crédibilité.

Commentaires

  1. C'est évident que tout le parcours de Martine Aubry est une ode à la démocratie...

    (plutôt que d'insulter le camp d'en face, proposez... Ca serait mieux, et même ça risque de pouvoir vous faire gagner l'élection...)

    RépondreSupprimer
  2. Son commentaire est on ne peut plus juste. Il rejoint tout à fait mon billet.

    RépondreSupprimer
  3. Ah merde ! Encore une fois on traite du même sujet au même moment !

    RépondreSupprimer
  4. Suis plus réactif vu que je suis en grève, j'ai plus de temps... ^^

    RépondreSupprimer
  5. En admettant que Sarko ne dise que des conneries du genre qu'il ne respecte pas la démocratie, Martine n'en dit-elle pas une aussi grosse en s'exprimant ainsi: "La droite n'aime pas la démocratie ". Sarko n est pas la droite à lui tout seul que je sache.

    RépondreSupprimer
  6. C'est ce que j'ai précisé dans mon billet...

    Maintenant il aurait pu s'abstenir aussi le Sarko...

    RépondreSupprimer
  7. Sarko et sa droite l'ont mauvaise surtout parce qu'il ont été relégués à une sorte de moyen-âge politique. Ils ont pris un coup de vieux alors, quoi de plus normal que revenir vers mongénéral lorsqu'on n'a plus rien à proposer en 2011 !

    RépondreSupprimer
  8. Ils sont sans solution, à bout de souffle...

    RépondreSupprimer
  9. @corto : "En admettant que Sarko ne dise que des conneries du genre qu'il ne respecte pas la démocratie" - il n'en est pas question dans sa déclaration. Il souligne juste le fait que ces primaires prennent une tournure officielle alors que c'est sensé rester à l'intérieur du parti.

    @CaptainHaka : "Sarko et sa droite l'ont mauvaise surtout parce qu'il ont été relégués à une sorte de moyen-âge politique" - Parce que vous avez inventé le vote ? Vous pensez vraiment avoir révolutionner la politique en ouvrant votre primaire à qui verserait un euro pour voter ?

    RépondreSupprimer
  10. @Vallenain

    C'est en tout cas mieux que de ne pas laisser le choix du tout...

    Vous pourriez au moins reconnaître que donner la possibilité aux électeurs français que de choisir les candidats à la candidature (de droite et de gauche puisque des voix s’élèvent pour que ça se fasse aussi au sein de l'UMP) est une avancée.
    Et puis ça éviterait un scénario type 2002 que vous pouvez dorénavant craindre aussi à droite, avec l’éviction de Sarko dès le premier tour...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !