Accéder au contenu principal

Battre la droite : Accord historique sur la sortie du Nucléaire en Mai 2012.

Après un accord obtenu hier avec les verts d'EELV, François Hollande, qui est à l'origine de cet accord avec Martine Aubry, présente aujourd'hui son équipe de campagne.

Les enseignements de 2007, sur la non-cohésion de l'équipe socialiste au candidat à la présidentielle, auront-ils été tirés ? L'équipe de campagne de François Hollande est donc aujourd'hui connue, et semble bien avoir pris en compte cette attente de l'électorat de gauche de voir un PS fort dans son fonctionnement interne, où l'on respecte les sensibilités et différences de chacun. C'est ainsi que l'on retrouve toutes les sensibilités des différents candidats de la primaire citoyenne qui s'est déroulée en octobre dernier. C'est ainsi qu'il faut procéder pour rassembler, conquérir la victoire de toute la gauche à la Présidentielle.

Même si avec les partenaires écologistes, des désaccords sont apparus, et fortement médiatisés, sur la poursuite de la construction d'une centrale nucléaire EPR à Flamenville, cela n'a pas freiné la volonté de chacun des acteurs de trouver des points de convergence, des compromis autour d'un socle commun. Si l'EPR est un point important dans la programmation de la sortie du tout nucléaire, les désaccords sur ce sujet précis ne remettent pas en cause la volonté de sortie du nucléaire, partagée par tous à gauche, du Front de gauche au PS.

La confusion médiatique entretenue ce matin sur un paragraphe, en fait quatre petites lignes, démontre encore la voracité du monde journalistique prêt à tout pour faire les gros titre. Hamon a confirmé en fin de matinée qu'il y avait bien eu un appel entre F.Hollande et C.Duflot sur le sujet du MOX, combustible nucléaire.

Si il n'y a pas de petits sujets, l'information principale reste les bases d'un accord historique pour la politique énergétique de la France.
Si la gauche gagne en Mai prochain, nous aurons à mettre en oeuvre cet accord qui programme la fermeture de 24 réacteurs nucléaires d'ici à 2025, soit quasiment la moitié du parc nucléaire ! Le détail ici.

Attention lobbying : En reconnaissant par son directeur de communication que AREVA avait bien contacté le PS pour les mettre en garde, on constate surtout le vent de panique qui court sur toute une filière qui voit bien que ce sont leurs intérêts qui sont mis en cause.

Mais de quoi parle t-on : des intérêts financiers d'une poignée d'hommes ? Ou de la reconversion d'une filière dont dépendent effectivement beaucoup d'emplois ? Sur ce second point, c'est tout à fait transparent, par contre en programmant la fermeture de 24 réacteurs nucléaires, soit la moitié du parc d'ici à 2025, on comprend que la filière nucléaire fasse autant de remous autour du MOX, la France et le Japon étant les vitrines de cette activité.

Le lobbying nucléaire, relayé par l'UMP et Sarkozy sera féroce jusqu'en Mai, c'est l'union à gauche qui permettra d'y résister. L'enjeu est grand.

C'est ainsi qu'il faut procéder, c'est ainsi que nous battrons la droite en Mai prochain.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…