EPR : EELV ne veut plus négocier avec Hollande à juste raison

Si certains blogueurs ont été déçus de la prestation TV de François Hollande en réponse au plan de rigueur du gouvernement, la réaction d'EELV qui négocie en ce moment un accord électoral en vue de la présidentielle et des législatives de 2012 déclare "suspendre" les discussions, puisque le candidat socialise a pris l'engagement ce lundi soir de poursuivre la construction de l'EPR de Flamanville.

Il va falloir que François Hollande et les cadres dirigeants du parti socialiste soient un peu plus rigoureux dans le travail de rassemblement qu'il se doivent d'opérer avant le mois de Mai prochain.

Il ne suffit pas d'avoir attiré médiatiquement l'opinion publique grâce à la primaire citoyenne pour conquérir l'ensemble de l'électorat, le candidat François Hollande doit maintenant convaincre qu'il peut représenter une vraie alternative.

Comme le soulevait Yann dans son billet ce matin, sur le plan de rigueur, qui prévoit notamment une accélération de la mise en oeuvre de la réforme des retraites, F.Hollande doit clairement affirmer qu'il respectera l'engagement socialiste que de revenir à la possibilité de faire valoir ses droits dès 60 ans.

Sur l'EPR, qui est un point majeur d'un accord électoral avec EELV, le PS de F.Hollande doit céder à ce compromis politique. Les calculs face aux intentions de votes n'ont pas de place à cinq mois de l’élection, le boulot de Hollande est de convaincre tout l’électorat !

Le nucléaire sera un thème de campagne, d'autant plus si il n'y a pas d'accord avec EELV, et les français ont montré qu'il était très intéressés par la sortie progressive du nucléaire, suite à la catastrophe de Fukushima.

A très juste raison, l'EPR de Flamanville présente des dangers de conception. Passons sur les défauts de construction qui peuvent être sécurisés, Hollande y faisait référence, non le plus important est un rapport de cet été qui montre une mise en oeuvre qui ne prend pas en compte les problématiques soulevées par l'expérience de Fukushima. Une étude du professeur Hirsh mondialement renommé, commandée par Greenpeace, livre des conclusions sévères  résumées dans la vidéo qui suit :


Non, ça commence à bien faire, si Hollande ne veut pas représenter une certaine gauche molle, comme ça a été le cas durant la primaire, il lui faudra être plus offensif sur bien des sujets.

Commentaires

  1. mon comm ne passera pas comme les autres alors autant que je me fasse plaisir:

    Hollande vise au centre, faut vous le dire comment.
    Du PS il ne reste que le nom et l’emblème.
    mais c'est encore un espoir pour trop de gens, pour qu'il continue à se comporter comme ça.

    le seul truc valable que j'attend de lui c'est la réforme fiscale, et encore je voulais celle de Piketty, il l'a adoucie, on se demande c'est qui l'économiste ici.
    Il est trop tendre, on va se faire bouffer avec lui à la tête du pays.

    RépondreSupprimer
  2. finalement j'ai bien fait de me faire plaisir!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !