Présidentielle : L'annonce de l'annonce de H.Morin, ou la guerre des centres.

C'est donc sur la quinzième chaîne, que l'ancien ministre de la défense a annoncé qu'il annoncerait le 27 Novembre prochain sa candidature à la Présidentielle de 2012. Cette annonce (de l'annonce) ne manque pas de sel, elle va permettre de clarifier comme le prétend Mr Morin, les positionnements de centre-droit, et de centre gauche.

Si Jean Louis Borloo, autre personnalité qui a joué un rôle important dans ces précédents gouvernements de droite, se revendiquant également au centre de l'échiquier politique, avait su tirer certaines conclusions en se retirant des éventuels candidats, Hervé Morin semble bien décidé à monter en épingle le potentiel de sa candidature.

Et là, on va bien rigoler ! Vous constaterez par vous-même dans la vidéo qui suit, qu'Hervé Morin se confronte ouvertement à Bayrou.

A la question : Ne rallierez vous jamais Bayrou ?

Réponse : Je dis jamais tant qu'il n'y aura pas de clarté dans une démarche politique... Ce qui nous différencie (avec Bayrou) et qui est central, c'est que moi je suis dans la clarté, lui est dans l’ambiguïté,  François Bayrou c'est un joueur de poker, ou un trader qui attend le soir du premier tour pour savoir sur qui il va miser, moi je dis mon socle de valeurs m’amène à ne pas être dans  un gouvernement avec François Hollande ou Jean luc Mélenchon.



 L'éparpillement des voix se fera également au centre pour le premier tour, qui en profitera de la droite ou de la gauche, là est la vraie question.

Commentaires

  1. Pas moins de six candidats à gauche, l'éparpillement n'est pas mal non plus ! Heureusement que le candidat des radicaux de gauche s'est présenté aux primaires PS ! Mais bon, si Morin dépasse 2% c'est déjà un exploit !

    RépondreSupprimer
  2. Suis même pas sur qu'il ira au bout de sa démarche...
    Il est surtout en train de se vendre, et puis il oblige Bayrou à plus se déterminer sur des possibles rapprochements d'avec la gauche comme en 2007 qu'il juge contre-nature. En ça c'est intéressant, et puis ça fera sortir du bois les Hollandolâtres ou pas...

    RépondreSupprimer
  3. Le centre essaye de se réorganiser.Mais faute d'idées et de leader incontesté,son électorat est tenté par François Hollande qui n'arrête pas de leur faire des avances.Ce dernier veut se libérer du poids du Parti de Gauche,de Montebourg,de Chevènement et des verts.Le vrai Hollande,le Hollande profond veut gouverner au centre...

    RépondreSupprimer
  4. Didier, je crois malheureusement que ton analyse est la bonne...

    RépondreSupprimer
  5. Morin candidat, on en tremble d'avance.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !