Accéder au contenu principal

Ce qui change au 1er Janvier 2012, mais pénalise toujours les mêmes...

Pour résumer la tendances des changements qui interviennent en ce début d'année, nous sommes confrontés à une vague de hausses qui se généralisent, gaz, mutuelle, tarifs en tout genre, avec des avantages à la baisse. L'année 2012, commence de manière résolument austère.

Sur le plan salarial, de l'imposition, des taxes, les mesures ressemblent à une suite de bricolages fiscaux, de réajustements trop timides pour être qualifiés de courageux. Les aides sociales sont si peu revalorisées, que ne rien faire aurait été la même chose.

-Un nouveau barème d'imposition voit le jour, seule la dernière tranche est majorée de 1%.
Une nouvelle contribution "exceptionnelle" de 3%, est créée pour un revenu fiscal dépassant les 500 000€.
-Augmentation de la TVA de 5.5% à 7% dans de nombreux secteurs.
-Alors que l'inflation glissée sur l'année 2011 fût de plus de 2%, l'état ne joue toujours aucun rôle dans les augmentations de salaire du secteur privé, seul le smic est augmenté de 0.3% au 1er janvier, portant le taux horaire à 9.22€ bruts.
-le RSA passe de 466.99€ à 474€ par mois
-l'aide au logement augmente de 1%
-Par contre pour tous les salariés du pays, la CSG et la CRDS se calcule maintenant sur 98.25% de votre salaire contre 97% auparavant.

Les modifications concernant les prestations familiales et vieillesse n'interviennent qu'en Avril.

Sur le plan de la santé, les changements sont importants, la tendance est à la baisse des prestations, et à la hausse des cotisations. Pire on constate que le relèvement de certains plafonds de ressources auront pour conséquence une augmentation du nombre de français ne pouvant accéder aux soins, faute de couverture.

-la taxe sur les contrats santé double, les complémentaires devraient augmenter en moyenne de 4.7%, les mutuelles ont déjà prévenu que la hausse sur les contrats de complémentaire santé se situerait entre 3.5% et 7%.
-Relèvement du plafond de ressources pour l'aide à la complémentaire santé (ACS) de 35% ! Celui de la CMU (couverture maladie universelle) est également visé.
-les indemnités journalières pour arrêt maladie baissent pour les salaires supérieurs à 2450€ brut soit 1.8 fois le smic. Une baisse de 5 à 10%.
-un jour de carence est instauré pour les fonctionnaires en arrêt maladie.

Dans les énergies, et les transports, les crédits d'impôts et autres avantages sociaux baissent quand les tarifs augmentent. Se sont  encore les plus aisés qui limitent la casse, les plus précaires seront les plus sévèrement ponctionnés. Les politiques du grenelle de l'environnement en font les frais.

-Si le tarif social du gaz est (affiché) revalorisé permettant d'économiser seulement 10€ / an, la hausse du gaz pour le particulier reste énorme, soit +4.4% !
-La plupart des niches fiscales injustes et inefficaces subsistent, par contre ce qui fait vivre beaucoup de TPE et PME sur l'amélioration de l'habitat par les économies d'énergies est raboté. -15% de crédit d’impôt en moyenne. Celui sur le photovoltaïque baisse de 22% à 13%.
-L'application du bonus-malus automobile devient plus sévère. Le premier palier de bonus n'est plus que de 100€ pour l'achat d'une voiture émettant moins de 105g de CO2 au Km, contre 110 g en 2011. Le bonus obtenu en cas d'achat de véhicule propre et de mise au rebut d'un véhicule de plus de 15 ans baisse de 300 à 200 euros.
-Les transports en commun en île de France augmente de +1.5%
-Le tarif des TGV augmente de +3.2%

Plus de détails sur ces chiffres ici et .

Pas de changement au nom du changement, ce sont toujours les mêmes qui payent ! On peut constater que ce sont des solutions de réajustement plutôt que des politiques nouvelles qui seront mises en oeuvre à compter du 1er Janvier 2012.

Le vote du budget 2012 montre l’inefficacité de ces politiques, les hausses d'impôt touchent surtout les plus modestes, les rendant inefficaces.

En faisant peser sur le plus grand nombre les mesures d'économies, qui individuellement sont pénalisantes, mais qui restent économiquement peu efficaces pour renflouer les caisses de l'état (78 milliards de déficit votés pour 2012), on constate tout le chemin qui reste à parcourir.

Commentaires

  1. Bon, pas de vrais changements en vue.. Tout pour nous rassurer en quelque sorte ;(

    RépondreSupprimer
  2. La fiscalité est définitivement une arme politique

    RépondreSupprimer
  3. Non Christie, juste quelques régressions de plus dans notre modèle social...

    Oui certainement Romain, un thème incontournable lors de la campagne

    RépondreSupprimer
  4. Pas que les 1% ! Il y a une chose qui change aussi , c'est le barême lui même qui reste " inchangé "! :

    Le barème progressif de l'impôt sur le revenu est normalement revalorisé chaque année dans la même proportion que l'inflation. Mais le gouvernement a décidé de le geler pour les deux prochaines années. Une décision qui va entrainer une augmentation d'impôts pour de nombreux contribuables !

    En fait , Le barème applicable à nos revenus de 2011 sera strictement identique à celui appliqué à nos revenus perçus l’an dernier. alors qu'il y a eu revalorisation du smic , et des retraites par rapport à l'inflation.

    quelqu'un qui ne payait pas d'impots l'an passé , risque d'en payer cette année , par le jeu des sauts de tranches , etc

    La belle fumisterie passée inaperçue !

    RépondreSupprimer
  5. Voilà ce que j'ai répondu sur ton blog Joel : "oui c'est vrai que le barême progressif de l'impot sur le revenu devrait suivre l'inflation, mais comme les salaires ne suivent pas l'inflation, heureusement que les premières tranches n'augmentent pas..."

    RépondreSupprimer
  6. bein non, pas d'accord avec ton " heureusement " Je ne comprends pas ton raisonnement

    je parle moi du bareme avec le chiffre en valeur absolue , les 6088 euros , pour la première tranche , idem pour la seconde tranche , qui n'ont pas été changés par rapport à l'an dernier , çà provoque mécaniquement des sauts de tranche ! de 0 à 5,5 % ou de 5,5 à 14 % surtout pour les smicards et les retraités qui ont eu des augmentations automatiques , ce qui est normal , mais dont le pouvoir d'achat reste le même .

    Par contre celui qui n'a pas eu d'augmentations , çà change évidemment rien , pourquoi donc heureusement ? bien au contraire çà lui aurait donné une marge de plus si le barême en valeur absolue avait été revalorisé !

    C'est clair que le barême ( en valeur absolue ) inchangé ( c'est çà l'arnaque ) , va pénaliser tout le monde ( enfin ceux qui sont proches d'une tranche à l'autre )

    y'a d'ailleurs eu pas mal d'articles de presse là dessus , dénoncant ce scandale passé inaperçu , et qui à ce que je lis , continue de l'être .

    Explications avec ex concrêt sur mon blog , ou je réponds à ton commentaire
    cordialement

    RépondreSupprimer
  7. oui, oui joel, c'est toi qui a raison, ce qui risque d'augmenter aussi, c'est le nombre de contribuables du coup...

    RépondreSupprimer
  8. Bien sûr , Stef , celui qui se situait aux alentours de 6088 euros l'an passé , et qui n'était pas imposable , risque de payer des impots en 2012 ! s'il a subi une petite augmentation de revenu ( j'ai pas fait le calcul, mais je pense à certains chomeurs , au minimum vieillesse , aux bénéficiaires d'allocations handicapés ) qui naviguent dans ces eaux là, mais c'est un scandale ! un vrai pas suffisamment dénoncé , toujours les plus mal lotis qui trinquent !

    C'est pour çà que ton article a attiré mon attention

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…