Accéder au contenu principal

Condamnons les prêches Xénophobes ! #Marine #LePen #Guéant #UMP #FN

Contraires aux normes juridiques peut-on lire ici, contraires aux valeurs républicaines de traitement d'égalité, en contradiction avec notre propre constitution, simplement contraires aux valeurs morales qu'on souhaiterait mieux défendues par un ministre de l’intérieur, des représentants politiques. Les dérives verbales de certains politiciens s'accroissent, elles sont inacceptables.

"Il y a trop d'étrangers en France" dit et répète Mr Guéant ; comme le précise un professeur émérite en droit public ici, que le ministre de l’intérieur le pense personnellement est une chose, qu'il le clame en tant que ministre de l’intérieur, s'est simplement "inadmissible, irresponsable, voire pénalement répréhensible".

Que cache ces joutes verbales pour un ministre qui connait le pouvoir des mots, sinon l'idée de récupérer l'électorat xénophobe traditionnellement fidèle à l’extrême droite de Marine Le Pen.

N'en déplaise aux militants et sympathisants qui se défendent de telles accusations, le discours de Marine Le Pen est un discours repris à celui de son père qui joue sur la peur de l’étranger.

Le débat démocratique n'excuse rien, déjà la semaine dernière Marine Le Pen jouait les victimes quand selon elle, elle aurait été empêchée de tenir une tribune dans une université. Beaucoup se sont insurgés, il ne faut pas empêcher le Front national de faire campagne.
Aujourd'hui encore, la candidate du FN a tenu un meeting à Metz, quelques soixante personnes (du CNT, NPA, et de SoS racisme) ont manifesté leur mécontentement de la tenue de ce meeting. Comme la semaine dernière, cette fois Marine le Pen a qualifié de voyous démocrates les mêmes personnes qu'elle aparentait à une milice de gauche à Paris Dauphine, en fait des étudiants qui refusent la montée du prêche xénophobe.

Marine le Pen, Claude Guéant, même combat.

Il y a de quoi rire jaune qand la présidente du Fn se réclamant d'une pseudo "majorité silencieuse" appelle à une nouvelle nuit du 4 Août. Cette nuit là durant la révolution française, certains "privilèges" furent abolis. Rappellons à Marine Le Pen que c'est cette même révolution qui nous a légué la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, desquels découla la première constitution de la 1ère République qui inscrira nos principes fondamentaux. Et que la préférence nationale chère à Mme Le Pen va directement à l'encontre de ces principes fondamentaux directement inspirés de la révolution française, sur l'égalité des droits des citoyens.

Marine Le Pen et Claude Guéant accroissent la xénophobie dans ce pays.

La xénophobie (selon wikipedia) peut se manifester par une attitude allant d'un simple préjugé défavorable à des actions violentes.
Les préjugés défavorables se sont multipliés dans notre société, souvenez vous des propos de Marine le Pen qui parlait "d'occupation du territoire" à propos des prières de musulmans dans les rues, ces propos ont largement été diffusés et retenus par une certaine frange de l'électorat.

Des propos véhiculés parfois dans des show Tv qui créent des polémiques tranchées en justice. Souvenez vous d'Eric Zemmour qui distinguait la race blanche de la race noire, "j'appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire" Le parquet avait requis une condamnation pour "diffamation et incitation à la discrimination raciale", il a été condamné.

Le "trop" en trop.

Du coup, quand des millions de téléspectateurs assistent à des dérives racistes véhiculées sur grand écran, le débat s'installe insidieusement dans la société. Quand Mr Guéant dit qu'il y a "trop" d’étrangers en France, il ne parle pas  des problématiques de l'immigration, qu'un ministre de l’intérieur se doit d'aborder, non il véhicule un cliché qui ne repose sur rien.
C'est même tout le contraire, souvenez vous, c'est "sous Sarkozy" qu'on nous a expliqué qu'il fallait plus d'immigration, des débats sur les quotas et l'immigration choisie en découlèrent, études démographiques à l'appui, il fallait accueillir plus de travailleurs étrangers.

A l'approche de la présidentielle, il n'est donc pas question de diaboliser ces politiciens, et ainsi d'en faire des victimes, mais de dénoncer leurs dérives verbales.
Non ! Nous ne pouvons pas laisser Marine le Pen (comme C.Guéant) faire campagne normalement, le vote d'adhésion à ces discours xénophobes est un vrai problème.

Commentaires

  1. La majorité silencieuse, c'est toujours celle dont on se part pour faire croire qu'on représente quelque chose. Ce que fait Le Pen. Ce que fait aussi parfois, sur d'autres bases bien sûr, bien différentes, le Front de Gauche.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, et puis çà ne veut pas dire grand chose...

    RépondreSupprimer
  3. Heureusement qu'il y a encore les urnes ^^

    RépondreSupprimer
  4. Oui, mais il ne faudrait pas assister à un "hold up" de ces urnes parce qu'on aurait laissé dire tout et n'importe quoi... en prétextant justement la liberté d'expression...

    RépondreSupprimer
  5. Le discours "moral" n'a aucune efficacité politique. Les manifestations contre le FN son contre-productives. J'en ai pourtant fait ! C'est un discours politique offensif qu'il faut tenir contre le FN, montrer aux racistes et aux fachos qu'ils font fausse route...

    RépondreSupprimer
  6. Oui je suis d'accord DPP, il faut des réponses politiques, être pédagogue. Mais on ne peut pas laisser dire non plus ! surtout quand ça repose sur rien, ça fait le lit des discours racistes...

    RépondreSupprimer
  7. Stef
    excusez moi, mais vous me faites rire.
    rarement lu un argumentaire aussi creux.
    Savez vous au moins de quoi vous parlez quand vous renvoyez à la révolution ou encore quand vous mentionnez, et je vous cite que "c'est "sous Sarkozy" qu'on nous a expliqué qu'il fallait plus d'immigration".
    Allez à la bibliothèque, empruntez des livres, tres important, lisez les. puis faites vous votre propre opinion.
    Ne vous contentez pas d'annoner les poncifs véhiculés par le cnt,le npa ou sos racisme.
    Vous tenez un blog sur lequel vous vous exprimez librement et dont les commentaires sont libres, rien de plus démocratique que cette démarche.
    au moins, faites le sérieusement, avec des références autres que celles de wikipédia.

    sans animosité aucune.
    Elock

    RépondreSupprimer
  8. Elock,

    Et vous parlez d'argumentaire creux ? Relisez- vous...

    RépondreSupprimer
  9. je tenais à rester dans le ton :-)

    Elock

    RépondreSupprimer
  10. Surveillons le prêches radicaux en langue étrangère,
    comme ceux des messes en latin dans les églises intégristes...
    Deux poids deux mesures ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…