lundi 5 décembre 2011

F.Fillon doit mettre un terme à ses dérapages et ceux de ses amis

Comme dans mon précédent billet, je ne m'étonne plus que le dimanche serve à lancer des polémiques. Après Claude Guéant qui se livre à des affirmations douteuses dans le JDD, nous avons eu droit hier à une attaque en règle du premier ministre envers le candidat socialiste à la présidentielle, accusé de ne rien faire contre les dérives supposées de son camp.

Oui, il serait question depuis quelques jours de dérives "germanophobes" au sein du Parti socialiste. Rendez vous compte ! Le premier parti d'opposition de France prêt à raviver les flammes du mal, des heures sombres de notre histoire ! On en frissonne d'avance ! C'est tout simplement ridicule !
Il a surtout été question de la déclaration d'une personne, qui s'interrogeait sur le rapport de force entre l'Allemagne et ses voisins dans ce contexte de crise en Europe. Mais au sein de l'UMP, comme le rappelait justement Mr Dray, nous avons à faire à une droite des officines et des ragots, prête à tous les coups bas.

La campagne présidentielle commence décidément bien mal. Nous ne faisons plus de politique au sens noble du terme, et pourtant les sujets sont bien là. Si les débats n'ont pas lieu, il y a fort à penser que l'électorat s'abstiendra de voter comme en Espagne dernièrement, avec 56% d'abstention. On peut supposer que le vote sanction, contestataire fera recette. Il n'y aura pas de vrai choix politique, personne n'y gagnera, le gagnant sera élu par défaut.

Que reste t-il de la politique ? F.Fillon doit mettre un terme à ses dérapages et ceux de ses amis !

2 commentaires:

  1. Très juste.
    rappelons aussi les "dérapages" de Hortefeux... qu'en a fait Fillon?

    RépondreSupprimer
  2. Des dérapages de moins en moins contrôlés...

    RépondreSupprimer

Modérez vos commentaires !