Accéder au contenu principal

La vraie fraude fiscale, c'est eux !

Depuis des mois , le gouvernement a lancé une campagne d'accusation du monde du travail, des chômeurs, des pauvres.
Il y a deux semaines à Bordeaux, le locataire de l'Elysée s'est emporté contre ces 1% "d'allocataires fraudeurs".
Sur les 251 milliards d'euros de cotisations (contrôlables) versées en 2009, les contrôles ont permis de récupérer 458 millions d'euros en 2010 selon les services de l'administration.

Mais rien sur la fraude aux prélèvements des entreprises qui représente plus de 15 Milliards € !
Rien sur les milliards de cadeaux fiscaux faits à ses amis patrons, rien sur les 22 Milliards de la niche Copé, Rien sur les 20 Milliards de baisse de la fiscalité en entreprise !

Et rien non plus sur nos grands patriotes, nos amis les exilés fiscaux. Sur ce dernier point la complaisance fiscale touche aussi l’électorat. Le niveau d'acceptation est plus grand dès lors que celà touche des personnalités que l'on voit souvent à la Tv, que l'on supporte dans les grands évènements sportifs, l'affectif rentre en ligne de compte.

Et pourtant, ce manque de rigueur fiscale mal assumé nous coûte extrêmement cher, si en 2010 nous récupérons 16 milliards d'euros, combien de milliards nous échappent encore ?

Hier, le magazine Suisse "Bilan" publiait son classement annuel des 300 plus grandes fortune du pays, 44 Français y figurent en bonne place !
Johnny Halliday et Charles Aznavour n'y figurent pas, ils ne gagnent pas assez ! Non, on parle ici de gens comme les frères de l'entreprise Chanel, ou de Pierre Castel, des fortunes estimés entre 4 et 5 Milliards de Francs suisses !

Là, sur ce site, on se demande carrément "les sportifs exilés fiscaux sont-ils des salauds ? " ; nous n'irons pas jusque là, mais il y a effectivement de quoi s'interroger sur la volonté politique de faire rentrer plus justement l'impôt.

Nouvel Hermes dresse une liste de la Légion d'horreur des exilés fiscaux, allez voir y a du beau monde, et la liste longue.

Commentaires

  1. Ce gouvernement œuvre pour me bonheur de quelques-uns qui sauront se montrer généreux par quelques enveloppes remplies de billet juste avant les élections au détriment de tous les autres qui par dépit n'iront pas voter.

    Joli calcul et terrible corruption des mœurs comme des dignitaires qui ont oublié depuis longtemps que ce vocable venait de "Dignité" qualité qui leur est totalement étrangère.

    Le Président est à ce titre exemplaire puis que dans cet oubli, il est bien le meilleur et le premier de tous !

    RépondreSupprimer
  2. Exemplaire, dans ce cas on peut le dire oui...

    RépondreSupprimer
  3. http://www.dailymotion.com/video/xldqty_etienne-chouard-la-dette-et-la-fin-de-l-etat-providence_webcam#rel-page-1
    Tout est dit dans cette vidéo "Etienne Chouard"

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    dommage, la page de "la Légion d'horreur des exilés fiscaux" n'existe pas ou plus.
    J'aurai aimé la lire, cette liste.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…