Accéder au contenu principal

Villepin accuse Sarkozy de division, l'UMP "de se foutre du monde"

Dominique de Villepin a déclaré aujourd'hui "J'ai un enthousiasme et un appétit formidable pour cette élection (...) je veux bousculer le jeu politique" mais surtout il a voulu répondre aux attaques. L'affrontement, le combat électoral au sein même de la droite dite "républicaine", semble donc bien lancé.


Lui, qui a longtemps fait partie de l'UMP, est maintenant la cible de ses anciens camarades qui lui reprochent de diviser la droite. La réponse ne s'est pas faite attendre, et les qualités reconnues d'orateur de l'ancien premier ministre donnent de la portée à des contre-attaques qui font mouche, il a accusé Nicolas Sarkozy et l'UMP d'avoir divisé et stigmatisé les français depuis 2007.

Il s'est adressé à Brice Hortefeux qui lui reprochait un peu plus tôt sur RTL, de diviser la droite, " Mais qui a divisé les français depuis quatre ans et demi, là aussi il ne faut pas se foutre du monde (...) et d'inviter Brice Hortefeux "à relire ses déclarations".

Et de poursuivre plus loin "A chaque fois, le gouvernement a choisi de diviser, de stigmatiser pour soi-disant éviter la montée des extrêmes." et de finir pas un déjà connu "Ce n'est pas l'idée que je me fais de la France"

Aïe, aîe, aîe, quand on le cherche le Villepin, ça tombe comme un couperet. Les portes flingues en prendront très vite pour leurs frais.
Exemple, Luc Chatel s'était permis d'ironiser sur l'isolement supposé de DDV, sur le nom de son parti "République solidaire" qu'il avait appelé la "république solitaire". Là aussi, le ministre de l’éducation a une réponse des plus acides" Ce n'est pas digne. Dans la politique, on peut ne pas être d'accord, mais on doit y mettre, au coeur, le respect. Qu'est-ce que c'est que ce mépris ? Et au nom de quoi un jeune élu se permet comme cela de renvoyer un aîné? Un peu de respect !

On sent bien, que la candidature à droite de DDV va poser des problèmes à l'UMP, les petites phrases d'une N.Morano par exemple ne feront pas le poids. La candidature de Mr Villepin n'est pas seulement une bonne chose au vu des potentielles divisions à droite, mais aussi parce qu'il ramène un semblant de rigueur dans le discours politique.


Nicolas Sarkozy et ses amis n'ont plus qu'a bien se tenir.

Commentaires

  1. C'est aussi l'impression que cela me donne.. J'apprécie de Villepin pour cette raison.
    Il a encore le sens de l'honneur, si cela veut encore dire quelque chose, que l'on soit de droite, de gauche, du centre ou de nulle part, juste humain.. Un grave manque dans les débats d'aujourd'hui.. Hollande est aussi sur cette ligne, et je pense...

    Il n'y a pas de division de la droite, juste des sensibilités différentes et c'est excellent qu'elles s'expriment pour la qualité du débat et de la démocratie.. Les piques des umpistes prouvent bien que la démocratie, ils se la passe par-dessus les épaules et cela montre leur vrai visage...

    RépondreSupprimer
  2. Oui peut être arrivera t-il à les obliger à faire de la vraie politique... et pas cette mascarade, cette succession de polémiques, et de petites phrases...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…