Accéder au contenu principal

La France dégradée par un Sarkozysme dégradant. Coupable !

On a rarement raison seul contre tous, nous assistons à une drôle de séquence. Après avoir sacralisé le AAA, justifiant tous les plans de rigueur et mesures de régression, le gouvernement semble nous dire que finalement la dégradation de la capacité à emprunter du pays n'est pas si grave. Certes, la perte du triple A ne changera pas énormement le quotidien des Français, AA+ étant encore un indicateur des pays qui ont le plus la confiance des investisseurs, mais cette "dégradation" est bien le signe, l’appréciation de l'état des finances, et la façon dont elles sont gérées.

Oui, il y a eu la crise, oui le quinquennat de l'actuel locataire de l'Elysée ne peut être tenu responsable de l'ensemble de la dette cumulée du pays sur trente ans, mais en cinq ans, il en est responsable pour près d'un tiers, tout de même.

Oui, cet indicateur des agences de notation vient s'ajouter à quelques autres indicateurs très négatifs dont on peut dire qu'ils ne dédouannent en rien les résponsdabilités de l'actuel chef de l'état.
L'exécutif n'a pas su freiner l'accroissement du chômage ; sur certaines de ses politiques on peut même penser que des mesures, comme la défiscalisation des heures supplémentaires, ont freiné l'embauche, aggravé le niveau du chômage, et les comptes de l'Etat.

Sur cinq ans, la dette s'est accrue de +612 milliards d'euros. Jusqu'en Juillet 2011avec la dernière réforme de l'impôt sur la fortune (ISF), Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont permis des baisses d'impôts (-75 milliards en 5 ans), dans un contexte où au contraire il fallait augmenter les recettes fiscales pour éviter la dégradation dont on parle aujourd'hui.

C'est le manque de compétitivité du pays, le plus gros échec de Nicolas Sarkozy.

Les aides aux entreprises, le grand emprunt, n'ont pas permis de freiner l'accroissement du déficit commercial de la France : -72 milliards en 2011, le plus élevé de la zone euro.

Depuis 2008, et le recours historique à la dette, Nicolas Sarkozy s'est entêté à mener des petites réformes qui ont consisté à réaliser des économies de l'ordre de centaines de millions (des réformes dures socialement mais inefficaces sur les comptes de l'état), quand il dépensait des centaines de milliards en politiques d'investissement, de soutien à l'emploi des grands groupes, si peu sur les TPE-PME, des mesures qui n'ont eu aucune incidence sur la compétitivité du pays. Pire, par idéologie il a continué les cadeau fiscaux, aggravant toujours plus le problème au plus mauvais moment.

On a rarement raison seul contre tous, Mr Fillon dit qu'il ne faut pas dramatiser. Ce n'est pas ce que nous disons, c'est juste que cela confirme une fois de plus ce que nous dénoncions déjà (avant la perte du AAA), à savoir que le pouvoir exécutif a été dans l'incapacité de redresser la France, quand d'autres s'en sortaient mieux. C'est cela qui est grave.

Sur le même sujet :

La dette est le résultat d'une politique
sur l'air du triple AAA
Un râleur de plus: Fuck
Sarko fait le " mort" ... Fillon nous prend pour des cons !
François Hollande "C'est une politique qui a été dégradée, ce n'est pas la France" - 99 jours pour une victoire - -
Perte du triple A : la bataille perdue par Nicolas Sarkozy
AA+, et tout recommença
Perte du Triple A et si la droite assumait ?
Après la perte du triple A, Sarkozy peut-il encore être candidat ?
Quand la droite gagne, la France perd
Le triple "A" du triple échec
245ème semAine de SArkofrAnce: SArkozy n'est plus Triple A
HA HA HA 
Le Triple zéro de Nicolas Sarkozy et de la droite 
Communiqué de Jean-Luc Mélenchon sur la dégradation de la note française
Ah, un A en moins !
-  Plan B pour retrouver le A
Au revoir, au revoir Triple A
Les gangsters du triple A 
-  Le Luxembourg conserve son AAA
Top 13 des solutions d'urgence pour récupérer le triple A avant mai
Le triple A ou la Sarkominabilité
10 excuses de l'UMP pour avoir perdu le triple A
AA+ : dégradation.
AAA: C’est fait, il l’a perdu un vendredi 13…
Un seul A vous manque, et tout est dépeuplé #AAA
-  Houston, we hAAAve a problem #AAAFail
-  On a perdu un A ! 
La France perd son triple A

Commentaires

  1. On a bien là la preuve de l'immobilisme du chef de l'état en ce qui concerne la gestion de l'état dans sa globalité, il n'a été bon qu'à octroyer des cadeaux à ses amis de la haute société...

    Un bonhomme bien à droite, droit dans ses bottes et pas complexé pour un sou de son immense échec

    RépondreSupprimer
  2. On a régressé sur bien des points, la situation est pire qu'avant son élection...

    RépondreSupprimer
  3. On a régressé oui à cause de l'immobilisme du chef de l'état.. Lui qui se targue de faire bouger les lignes, en fait il ne les a fait bouger que dans son sens donc en aggravant la situation des moins favorisés et en aggravant la dette de l'état...Ce qui m'inquiète est la façon dont des français vont réagir aux élections...

    RépondreSupprimer
  4. J'imagine un vote sanction d'ampleur, qui pourrait se traduire par un vote sur les extrêmes, et une forte abstention parce qu'il en a écoeuré plus d'un...

    RépondreSupprimer
  5. Exact, Stef... ça craint un peu de toute façon!!

    RépondreSupprimer
  6. Quelle liste de billets! Et il reste 5 mois de quinquennat, Sarko nous même tout droit vers la cata, ça va être dur pour le futur repreneur de la boutique France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, il va laisser une sale ardoise à son successeur...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…