Accéder au contenu principal

Réponses à @nadine__morano qui raconte n'importe quoi sur Twitter

De la blogosphère politique à gauche depuis l'élection de l'actuel locataire de l'Elysée, avec nos camarades de la toile, nous avons pu voir évoluer les réseaux sociaux, les voir prendre de l'importance, un moyen complémentaire aux blogs de partager, commenter et diffuser de l'information.
Et c'est donc à l'approche du scrutin présidentiel, depuis quelques temps seulement donc, que l'on constate que twitter est devenu un nouvel outil de propagande électorale pour les membres influents de l’échiquier politique.

Si dans les blogs, une certaine retenue est bien normale, twitter révèle les personnalités, et certains élus "se lâchent". Des pratiques, des commentaires, que ces mêmes élus ne s'accordent pas sur leur blog classique, quand elles en ont un (de plus en plus nombreux).
De quoi se demander si la renommée des personnalités politiques excuse toutes les dérives sur ce média de l'instantané qu'est twitter ?
Aujourd'hui, c'est le compte @nadine_morano qui attire notre attention , tant il est devenu actif en quelques semaines, proche des 700 tweets en un mois et demi, puisque son compte a été créé à la mi-Novembre.

A l'approche de l’élection présidentielle, les joutes twittesques vont donc bon train, et Mme Morano s'en donne à coeur joie.
Voyez cet échange très respectueux de la ministre en charge de l'apprentissage et de la formation professionnelle à l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin.
On imagine les tweets dans quelques semaines, quand les dissensions à droite se feront encore plus précises.

Mais Mme Morano n'oublie surtout pas de nous faire part de son appréciation de l'opposition. Les commentaires au vitriol sur les voeux de François Hollande sont assénés dans une sorte de martelage, de répétition, dont on se demande à quoi ils servent puisqu'aucun argument n'est mis en avant pour étayer une critique.
Nous pourrions émettre les mêmes tweets en changeant le nom de Hollande en Sarkozy, cela aurait autant de sens, pour ne pas dire aucun.

Vous remarquerez que les tweets sont envoyés à la même heure, à la suite, ils se succèdent ici dans une même capture d’écran.

Tout ceci ressemble plus à une façon de se défouler pour la ministre. Mais là où cela prend des proportions vraiment étonnantes, c'est quand twitter devient un moyen de véhiculer des informations en les interprétant. Quand twitter devient un outil de propagande.

Sur l'emploi, si effectivement la crise a des effets sur l'emploi, les comparaisons faites par la ministre ne tiennent pas, pourquoi ne pas citer l'Allemagne ou l'Autriche qui ont moins de 5% de chômage ? Nous avons en France le pire taux de chômage depuis 12 ans. En janvier 2010 en France, le taux de chômage est passé à 9,6 %, contre 9,9 % tandis qu'en Allemagne, il est passé de 7,3 à 6,5 %.
Depuis en 2011, en France, les chiffres se sont aggravés, quand ailleurs ils s'amélioraient. Il faut bien que le gouvernement prenne sa part de responsabilité, sinon à quoi sert -il ?
Sur les heures supplémentaires, voilà un très bon exemple des politiques publiques de l'emploi, coûteuses et inefficaces, voir contre-productives. On voit là l'incompréhension du sujet par la ministre : les 750 millions d'heures supplémentaires ont rapporté si peu individuellement aux salariés, alors que cette mesure représente en effet, au vu du volume d'heures travaillées, quelques 380 000 emplois à temps plein.

Dans l'interpretation des chiffres, et des clichés, on peut comme celà démonter un à un les tweets de la ministre.
Sur les 38 milliards en 5 ans pour l'enseignement supérieur, nous pourrions parler des 80 000 suppressions de postes dans l’éducation. Avec 6.1 enseignants pour 100 élèves ou étudiants, la France marque un net recul dans les classements internationaux; c'est pas moi qui le dit, c'est l'OCDE.

Quand la ministre dit #Sarkozy c'est aussi : le service minimum... on a envie de répondre c'est surtout ! Une volonté de réduire le droit de grève parce qu'incapable de respecter le dialogue social, dans l'incapacité de trouver des solutions avec les partenaires sociaux.

Le grand emprunt pour les entreprises, le sauvetage des banques qui n'aurait rien coûté aux contribuables, ont surtout amputé les marges de manœuvre de l'intervention de l'état sur bien des priorités.
Une aide sans contre-parties, des mesures qui au vu de la balance commerciale négative de la France, et la défiance des marchés d'aujourd'hui, n'ont pas été efficaces, juste des effets d'aubaine.

Et pour en finir avec ces quelques exemples, sur le plan des promesses tenues, il y a comme un gout de tromperie dans ce qui est avancé. 780€ /mois, c'est le montant du minimum vieillesse et de l'AAH (allocation adulte Handicapé) au 1er Septembre 2012 encore en dessous du seuil de pauvreté de 795€. Au jour d'aujourd'hui puisque ces allocations seront revalorisées en Avril et donc seulement en Septembre prochain, nous serons bien loin des 25% d'augmentation en 5 ans.
De plus, loin d'être une promesse tenue comme le dit la ministre, les syndicats n'ont eu de cesse de dénoncer le manque de revalorisation de ces minima sociaux, qui en plus ne concernent dans les différents barèmes seulement les personnes seules. Là encore, c'est le service minimum.

Bien qu'en acceptant d'être autant exposée sur twitter, nul doute que Nadine Morano n'acceptera pas la contradiction, elle ne répond pas aux tweets qu'on lui lance.

L'exercice permet néanmoins à l'opposition de connaitre  l'argumentaire, les angles d'attaque de celle qui se répond la plus Sarkozyste des Sarkozystes.

Commentaires

  1. Il faut bien sûr rappeler les vrais chiffres mais ne peut-on pas, non plus, laisser Mme Morano parler toute seule ?

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'aimerais que Mme Morano réponde aux tweets, sinon c'est trop facile... ^^

    RépondreSupprimer
  3. Elle a dit qu'elle ne tweeterait plus que la nuit ...pas sûr que ça arrange la qualité des tweets !

    RépondreSupprimer
  4. Oui, elle balance ses commentaires par rafales.
    Quelqu'un les prépare et quand elle passe à côté d'un ordi, elle valide.

    RépondreSupprimer
  5. Elle dit souvent n'importe quoi, l'AAH versée aujourd'hui n'est que de 743 euros...A quand les...
    780 ???

    Bonne année Stef à toi et à ta petite famille..
    Amitiés :))))

    RépondreSupprimer
  6. @Romain, non ça risque d'être pire...

    @elmone, oui mais elle en reste responsable, et puis les attaques personnelles semblent venir d'elle-même

    @Christie, nous sommes loin des 25% en 5 ans...

    RépondreSupprimer
  7. Et bonne année Christie, tous mes meilleurs voeux à tous ! ^^

    RépondreSupprimer
  8. Elle tweete comme elle parle:sans trop réfléchir.Je vous dis pas le règlement de compte inter-UMP après Mai 2012.
    Bonne année!

    RépondreSupprimer
  9. Bonne année à toi Didier, @+

    RépondreSupprimer
  10. Bon elle a dit qu'elle arrêterait : ton (excellent) article a dû la décider d'arrêter la casse. ;-)
    http://www.voici.fr/news-people/actu-people/nadine-morano-quitte-twitter-ou-presque-436235#xtor=RSS-4

    RépondreSupprimer
  11. Oui j'ai lu, mais je crois qu'elle ne pourra pas s'en empêcher :) Elle a d'abord déclaré qu'à partir du 2 Janvier, elle ne twitterait plus que le soir, alors nous verrons bien ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…