Accéder au contenu principal

Contre le travail le dimanche, mais pour l'ouverture des magasins ?


Pour les salariés l'avis de tempête n'est pas encore terminé, alors que les partenaires sociaux essayent de gagner du temps en s’obligeant à s’asseoir à la table des négociations, (le temps que la session parlementaire se termine)  pour discuter des accords compétitivité-emploi, l’élargissement du travail le dimanche fait surface dans la campagne électorale.

Depuis la loi Maillé de 2010, l'assouplissement des règles alimente déjà la controverse, allant plus loin que le droit du code du travail qui permettait déjà à chaque commerce d'ouvrir cinq dimanches par an, les zones touristiques, certaines zones géographiques et grandes agglomérations ont glané le droit d'ouverture. Ce sont ces périmètres qui seraient revus par une nouvelle loi, selon N.Sarkozy.

Un sujet qui fait débat : lorsqu'on interroge les français, une majorité est contre le travail le dimanche, mais la même majorité est pour l'ouverture des magasins le dimanche.

De F.Bayrou à F.Hollande, en passant par Jean-luc Mélenchon, on se dit contre un nouvel élargissement de la loi sur le travail le dimanche. F.Hollande proposant une négociation quand c'est possible entre salariés et commerçants.

Le sentiment de régression sociale n'existe que pour ceux qui la vive, pour Nicolas Sarkozy il n'est question que de "liberté de", pour les français qui subissent directement l'injustice de ses choix, il est question de nouvelle obligation, de recul de leurs droits, de moins bien social.

Commentaires

  1. Franchement, rien à faire que les magasins soient ouverts le dimanche ! Les gens n'ont vraiment rien d'autre a foutre que d'aller faire les magasins le dimanche ?

    RépondreSupprimer
  2. @Milie @Bembelly Ouais, et puis perso, je suis pas sûr que cela soit la solution au chômage de masse dans lequel N.Sarkozy nous a installé...

    RépondreSupprimer
  3. Je travail dans le commerce depuis 20 ans ,chaque samedi et presque chaque jour ferié avec en 20 (mes vacances les plus longues de suite ont etées de 15 jours a suivre )tout ça pour 1100 euros par mois et il est pour moi hors de question de sacrifier mes dimanches ; les gens qui sont pour l'ouverture du dimanche ,accepteraient-ils de travailler dans ces memes conditions ,non !!! c'est juste bon pour les autres ; dans ce cas moi j'irais bien à la poste le dimanche ou à la sous prefecture faire faire une carte grise ,c'est vrai quoi .
    Travail samedi dimanche et jours feriés = plus de vie de famille et nouvelle forme d'esclavage , surtout si votre compagne travaille avec des semaines classiques !!
    le travaille du dimanche ,si c'est un choix dès le depart (hotellerie par exemple ou une vocation (medecine , medical ,hopital ou autre )chacun son choix ;un changement de legislation sans demander l'avis des premiers concernés ,ça c'est la democratie selon Sarkozy !!!
    HC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu considères ça uniquement parce que tu es mal payé. Assumes ta VDM.

      Supprimer
  4. a tous ces connards qui sont pour l'ouverture des magasins le dimanche,il faut leur demander s'il sont pour eux de travailler le dimanche.
    c'est la seule question qu'il faut poser.
    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pour, la réponse est suffisante ?

      Supprimer
  5. ses toujours la méme chose dans ce pays se qui propose de travailler le dimanche sont ceux qui ne le ferais pas. vivement qu'ils soit a pole emplois ce président.
    cordialement
    Guy

    RépondreSupprimer
  6. Si les salariés n'ont même plus le dimanche à passer en famille histoire d'oublier le stress de + en + important au boulot, si les enfants n'ont plus la possibilité d'être proches de leurs parents au moins une journée par semaine c'est un boulet supplémentaire qui vient entraver la vie des Travailleurs et de leurs familles. No pasaran !

    RépondreSupprimer
  7. Si la seule sortie de la semaine avec la famille c'est les magasins alors qu'il reste encore de belles choses à faire dans ce pays, c'est bien triste!!! Mais, au lieu d'inciter les gens à se cultiver en allant visiter des musées ou autre lieu culturel pourquoi pas (rêvons un peu tant qu'il en est encore temps) gratuits, il faut mieux en faire des moutons incultes, ils seront plus faciles à gouverner.......

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

[Copé doit virer] Vers une raclée historique de la droite

J'écrivais en commentaire d'un billet du blog "Partageons mon Avis" que Copé fait du Sarko. Qu'il faudrait continuer à dénoncer cette façon de faire de la politique, et que cela explique selon moi en partie les raisons de la défaite du président sortant. Que cela pourrait expliquer l’échec de la droite aux prochaines législatives de Juin.

Copé n'a pas sa place à la tête de l'UMP

La "droitisation" des discours des leaders de la droite dite républicaine, dans l'espoir de récupérer l'électorat du Front national, est un flagrant échec, et persister dans cette stratégie est une grave erreur.

Je me demande si J-f Copé a bien sa place à la tête de l'UMP, quand il accuse les français fêtant la victoire de F.Hollande de ne pas porter assez de drapeaux français !? Qu’espère t-il encore sinon de se rabaisser à tenter de récupérer une fois de plus l’électorat de Marine le Pen. C'est juste lamentable. Faut-il rappeler que ce vote d’extrême dr…

Moins on en sait, mieux c'est...

Je rentrais du boulot quand j'ai entendu cette annonce à la Radio : le nouveau programme de sciences économiques est en consultation, et "le chômage" disparait des manuels scolaires.

Alors une fois rentré, je m'installe devant le clavier et tente de me renseigner.

Et j'apprends que le nouveau programme de seconde en sciences économiques et sociales (SES), est à l'étude jusqu'au 12 Mars par le ministère de l'éducation nationale. Il est question d'enlever des thèmes abordés par les professeurs, qui font l'objet d'explications aux élèves sur les questions de société, d'emploi, de discrimination, de précarité, des inégalités de revenus, de la valeur ajoutée et sa répartition ou encore des conditions de travail...

L'association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses), déplore que"le ministère ait demandé d'enlever des questions comme la discrimination à l'emploi ou le chômage et imposé deux fois celle du ma…

L'avenir/la fin du nucléaire est avant tout politique

300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l'océan Deux ans après la catastrophe de Fukushima, on cherche mois après mois à estimer la quantité d'eau contaminée qui se déverse dans l’océan pacifique.  On sait très exactement l'estimer, mais la pression est forte au Japon depuis les dernières élections de décembre dernier pour minimiser l'impact. Face à l’inquiétude de la population et la mobilisation des associations anti-nucléaire, le gouvernement Japonais a officiellement communiqué ce 7 Août, le chiffre de 300 tonnes/jour d'eau radioactive rejetée dans l’océan. C'est la veille, que la NRA, l'autorité de régulation nucléaire Japonaise, déclarait Fukushima en "situation d'urgence".
C'est donc contraint que le nouveau premier ministre Shinzo Abe , a admis "un problème urgent qui suscite beaucoup d'inquiétude dans la population"il ne pouvait dire moins que ça ! Issu du Parti libéral-démocrate de droite, il prône le redé…