Accéder au contenu principal

Dassault, si typiquement français

Les salariés de chez Dassault étaient déjà en grève avant l'annonce de la potentielle vente de plus d'une centaine d'avions Rafale, au sein d'une entreprise qui fait peu d'état du dialogue social. Des actions qui s'intensifient face à une direction sourde.
Ne mélangeons pas le manque de commandes sur un avion militaire, et les très bons résultats d'un groupe industriel qui réalise de très bonnes marges opérationnelles, avec des bénéfices nets en progression, des chiffres d'affaires qui dépassent les milliards d'euros.

Sans possibilité de trouver un terrain d'entente, des points de convergence, la direction de cette entreprise n'hésite pas à appliquer de manière unilatérale, sans accords d'entreprise au travers des NAO (négociations annuelles obligatoires sur l'emploi et les salaires) des mesures jugées beaucoup trop faibles au vu des très bons résultats, des ventes d'avions d'affaires type Falcon par exemple.
Un groupe industriel qui bénéficie des largesses de l'état, avec le crédit impôt recherche, le grand emprunt, les exonérations de charges sociales, d'heures supplémentaires, etc...

L'exemple type d'une industrie "made in France" qui n’hésite pas à délocaliser malgré les nombreux soutiens financiers de l'état, pour augmenter toujours plus les marges, et la redistribution de dividendes aux actionnaires.

C'est typiquement sur ce genre d'entreprises qu'il faut changer les règles du jeu, d'attribution de la solidarité nationale, en contre partie de garantie d'emplois et d'augmentations de salaire.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…