Les journalistes sont-ils aussi manipulables ?


Je ne le pense pas. il y a bien les plus fidèles des fidèles, voyez encore la "UNE" du Figaro d'aujourd'hui. Mais il ne me semble pas qu'un discours comme celui qui a été tenu hier par Nicolas Sarkozy à la presse, suffise à séduire un journaliste, à le rendre moins impartial.

Nicolas Sarkozy avait convoqué les parlementaires UMP pour mobiliser les troupes, et a donc poursuivi en ce sens en présentant ses voeux à la presse. Et il me semble qu'il y a eu comme un mélange des genres dans la tête du locataire de l'Elysée.

Il a déclaré : "je vois bien vos tentatives pour me remplacer", essayant, dans un jeu de séduction, de présenter sa relation à la presse comme celle d'un vieux couple, un discours surréaliste !

N'y a t-il toujours personne à l'Elysée pour lui expliquer que c'est toute cette façon d'opérer qui est rejetée par les Français ? Il y a bien sûr les désaccords profonds avec les mesures politiques, mais il y a toujours ce style, si arrogant et détestable.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !