Cynisme au parti radical

J-L.Borloo n'en finit pas d'être en décalage avec les militants de son parti politique. Il semble tiraillé entre intérêt et engagement personnel, ses troupes ne s'y retrouvent plus.

Alors que le parti a donné pour consigne de voter Nicolas Sarkozy, les jeunes militants, et Rama Yade en tête ont annoncé "refuser de souscrire à la mention de soutien du parti radical à la candidature de Nicolas Sarkozy"

Voilà qui explique le revirement de situation de l'annonce de Jean Louis Borloo, qui finalement, ne se rendra pas à Villepinte ce dimanche.

C'est beau la politique...

Commentaires

  1. Le gâteau est trop bon,je retourne ma veste toujours du bon côté...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !