Accéder au contenu principal

Des 3 premiers candidats à la Présidentielle, 2 sont de gauche !

Forte poussée des forces de gauche 
C'est incontestablement Jean-Luc Melenchon qui est le candidat qui marque le plus cette campagne présidentielle.
Le duel du haut des sondages sur le premier tour ne nous apprend rien que nous ne sachions déjà, François Hollande est stable, Nicolas Sarkozy a su rassurer son socle électoral, les deux candidats sont au coude à coude.
L'information majeure qui semble maintenant se vérifier, puisqu'elle se confirme dans le temps dans les enquêtes d'opinion, est que les idées de gauche sont soutenues par l'électorat. C'est de bonne augure pour le second tour.

Commentaires

  1. Salut Stef

    Hollande n'est pas de gauche mais parce que je ne voulais pas te vexer, j'admets volontièrement qu'Arnaud Montebourg (PS) est de gauche

    Have a nice weekend

    RépondreSupprimer
  2. J'ai voté Montebourg lors du premier tour de la primaire socialiste, mais je suis convaincu que Hollande a une meilleure capacité de rassemblement de tout l’électorat parmi tous les candidats de gauche. Il n'est pas arrivé là par hasard...

    RépondreSupprimer
  3. Sarkozy-Berezina.

    Concernant le chômage, c’est Sarkozy-Berezina.

    Les chiffres du chômage pour le mois de février 2012 viennent d’être diffusés :
    5 179 900 inscrits à Pôle Emploi.

    Catégories A, B, C, D, E :
    Chômage en février 2011 : 4 920 600 inscrits à Pôle Emploi.

    Chômage en janvier 2012 : 5 160 600 inscrits à Pôle Emploi.

    Chômage en février 2012 : 5 179 900 inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : augmentation de 19 300 chômeurs. Augmentation de + 0,4 %.

    Variation sur un an : augmentation de 259 300 chômeurs. Augmentation de + 5,3 %.

    C’est à la page 15 :

    http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-Wahl87-2.pdf

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…