Accéder au contenu principal

Sarkozy, nouvelle séquence balle au centre ?

On dit que les intentions de votes se cristallisent à la mi-mars, l'enjeu pour Nicolas Sarkozy est donc d'inverser très vite les tendances.
Sa prestation d'hier soir montre qu'il reste un adversaire des plateaux télé redoutable, et quelques signes laissent entendre qu'il a bien pris conscience de ce qu'il lui reste à faire pour séduire les parties d’électorat qui lui font encore défaut. 
L'exercice est difficile, tel un funambule il doit garder l'équilibre, tenter des grands écarts, entre mea-culpas de ce qu'on lui reproche, et souvenirs des recettes qui font la victoire.

Il est clairvoyant, en cherchant à réduire son impopularité en regrettant quelques écarts de son mandat, Nicolas Sarkozy sait que ce sont surtout les reports de voix pour le second tour, le plus gros problème. 

Après une séquence bien "de droite" il va tenter de se rappeler au bon souvenir des centristes, de cette partie de l'électorat, les plutôt modérés, condition sine qua non pour la victoire.

Il en a fait une allusion hier soir quand il a dit qu'on lui prêtait dans la campagne, plutôt un virage à l’extrême droite, alors que son ressenti était plutôt de penser qu'il faisait une campagne au centre. J'ai trouvé la remarque étonnante après la séquence du "halal".

Et c'est peut être révélateur de la séquence qui va venir. Nous allons peut être voir un peu plus sur le devant des scènes des Xavier Bertrand, Laurent Wauquiez, et pourquoi pas même Jean-louis Borloo, qui pourraient négocier ce virage "social" à l'attention des classes moyennes, des catégories indécises plutôt tentées par un vote au centre.

La stratégie semble claire, même si je doute que Marine le Pen n'ait pas ses parrainages, tout a été fait par les francs tireurs de l'UMP, C.Guéant en tête, pour récupérer une partie de l’électorat FN, la séquence Halal n'a trompé personne. Cela a plutôt fonctionné, la candidate d’extrême droite se tasse dans les sondages.
Le premier tour étant maintenant assuré pour Nicolas Sarkozy (à 2 points de Hollande 28-30%, très loin devant Bayrou-Le Pen qui oscillent entre 12 et15%) l'enjeu majeur pour le président sortant est maintenant de réduire l'écart au second tour, écart qui celui-là reste fortement à son désavantage (56-44%).

Une chose est sûre, le temps passe trop vite pour Nicolas Sarkozy, il doit plus que jamais rassembler pour faire son retard.

Commentaires

  1. ça se confirme, Borloo sera bien au meeting de Sarkozy dimanche prochain à Villepinte pour clamer haut et fort son soutien http://bit.ly/yhW9qq

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.lexpress.fr/actualite/politique/borloo-clamera-haut-et-fort-son-soutien-a-sarkozy-dimanche-a-villepinte_1090449.html

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…