21 Avril 2002, avons nous tiré les leçons du passé ?

La campagne officielle étant terminée, les enquêtes d'opinion, les sondages ne peuvent plus être publiés jusqu'à Dimanche 20h. Mais aujourd'hui, à la veille de ce premier tour, nous sommes le 21 Avril, et cette date m'attriste toujours autant.
 C'est ce 21 Avril 2002 que le destin de la France bascula, avec une forte abstention à 28.4%, des derniers sondages qui ont sous-estimé la montée dans les intentions de votes de Jean Marie le Pen, la gauche n'était pas représentée au second tour de la présidentielle.

21 avril 2002 - 20 heures par locapass

Un tel scénario est-il encore possible aujourd'hui ? Je dirais que l'incertitude quant au résultat de ce premier tour a augmenté.
Comme en 2002, l'abstention est à craindre, pire les indécis, les "non-engagés" sont devenus majoritaires, rendant les résultats encore plus incertains.

L’électorat a montré son agacement dans les enquêtes d'opinion. Des candidats ont été soutenus à des moments donnés, puis se sont effondrés dans les intentions de votes. Il y a eu de fortes progressions, les courbes d'intentions de votes se sont croisées, puis recroisées, confirmant que l’électorat s’intéressait à la campagne, mais semblait avoir du mal à fixer son choix.

Jamais la dimension du vote utile n'a été aussi importante.

"Le 22 avril, votez pour la victoire" par francoishollande

Commentaires