Accéder au contenu principal

[Financement illégal campagne 2007] Nicolas Sarkozy aurait-il menti ?

Ce mardi, lors de La matinale de Canal+, Mr Sarkozy a indiqué qu'il était "bien sûr" possible qu'il ait rencontré André Bettencourt en Février 2007. Se défendant que cela ne puisse prouver un financement illégal de sa campagne en 2007, en utilisant le conditionnel, le président candidat en quête de prolongation de son immunité présidentielle semble déjà se contredire, au fil des rebonds de l'enquête judiciaire.


Peut être est-ce parce que l'enquête s'étoffe de faits nouveaux au fur et a mesure que le juge en charge de l'instruction déroule le fil des évènements, que Nicolas Sarkozy se sente obligé de se justifier.
Et la réponse faite est troublante "Je ne sais plus ce que je faisais, il y a cinq ans", ce fameux mois de février 2007 en pleine campagne, Nicolas Sarkozy ne se souvient plus très bien ? 
Par le passé, N.Sarkozy était pourtant formel, il ne s'était jamais rendu chez la milliardaire. Depuis le 14 Mars dernier, rien ne semble aussi sûr. Pascal Bonnefoy, l'ancien majordome de Lilliane Bettencourt a confirmé au Juge d'instruction Jean-Michel Gentil,  que Nicolas Sarkozy s'était bien rendu chez la milliardaire en Février 2007.

Ce n'est pas le seul employé à porter des accusations, il y a aussi l'ancien comptable Claire T, qui a confirmé avoir remis 150 000 € à Eric Woerth, accusation pour laquelle l'ancien ministre et trésorier de la campagne 2007 UMP, est déjà mis en examen. (d'autres détails ici).

Nicolas Sarkozy a t-il récupéré des enveloppes d'argent chez les Bettencourt ? Vrai ou faux, il devrait pourtant répondre et prendre sa part de responsabilités dans cette affaire. L'électorat l'y forcera peut-être en cas de défaite ce 6 Mai et peut être au lendemain de la passation de pouvoir ce 16 Mai, si il perd son immunité.

Commentaires

  1. Réponses
    1. Si c'est vrai, je souhaite que la Justice puisse le dire...

      Supprimer
  2. Mercredi 4 avril 2012 :

    Affaire Bettencourt : le procureur Courroye savait dès 2010 que des espèces arrivaient de Suisse.

    Les transferts d'argent liquide qui relancent l'affaire Bettencourt étaient connus de la justice depuis l'automne 2010. Effectués entre la Suisse et la France, ces mouvements - dont la justice soupçonne que certains seraient liés au financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 - avaient été évoqués par l'avocat genevois de la famille Bettencourt au cours d'un interrogatoire conduit par un juge suisse en présence du procureur Philippe Courroye et de deux policiers parisiens.

    Ni ces révélations ni les documents bancaires saisis à l'époque n'ont entraîné d'investigations particulières par la suite, jusqu'à ce que le juge bordelais Jean-Michel Gentil relance cette piste.

    http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-bettencourt-courroye-savait-des-2010-que-des-especes-arrivaient-de-suisse-04-04-2012-1448293_23.php?google_editors_picks=true

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…