Accéder au contenu principal

L'Europe a besoin de François Hollande

Coup de tonnerre, le patron de la banque centrale européenne donne raison à François Hollande en réclamant un pacte de croissance, raillé, moqué, rejeté jusqu'alors par Nicolas Sarkozy.

"Nous avons un pacte budgétaire", a déclaré Mario Draghi "En ce moment, ce qui domine à mes yeux, c'est d'avoir un pacte de croissance (...) donc nous devons revenir en arrière et en faire un pacte."

Depuis maintenant de longues semaines, François Hollande explique qu'il est possible avec le vote des français d'impulser le changement en France, mais aussi en Europe.

Le dernier traité européen basé sur la discipline budgétaire oblige les états à la rigueur. C'est la combinaison et le rapport de force du couple Mekel-Sarkozy sur les états en difficultés qui a abouti à un texte qui est en cours d'adoption dans les états membres de l'UE.

C'est le chantage à la solidarité qui a pesé sur cette négociation, le couple Merkozy exigeant à travers ce texte l'application d'une "règle d'or" qui s'imposerait à tous avec sanctions quasi-automatiques. Le chantage des aides européennes au peuple Grec en fût un épisode navrant.


Aujourd'hui, le message du patron de la BCE est de dire que la discipline budgétaire est une bonne chose, mais qu'il manque un pacte de croissance.


C'est ce que propose François HollandeA lire ci-dessous.

(la proposition 13 de mettre en oeuvre une sorte de taxe carbone que N.Sarkozy aura promis sans jamais l'appliquer, est très intéressante)


Le changement, c'est maintenant.

Commentaires

  1. Jusqu'à présent, on a fait avec ceux que l'on avait mais on essaiera de faire mieux avec d'autres intervenants.. Ma foi, Hollande a toutes ses chances.. L'horizon semble un peu moins noir..

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il y a une vraie impulsion...

    RépondreSupprimer
  3. 1- Premier mensonge :

    Sarkozy a bien assuré que Le Pen "est compatible avec la République".

    Contrairement à ce qu'il a affirmé mercredi 25 avril, Nicolas Sarkozy a bien assuré la veille à Longjumeau (Essonne) que la candidate du FN Marine Le Pen "est compatible avec la République", comme le montrent ces images du 20 heures de France 2, diffusées mardi soir (voir à 16,45 mn).

    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/25/sarkozy-a-bien-assure-que-le-pen-est-compatible-avec-la-republique_1690764_1471069.html

    2- Deuxième mensonge :

    Nicolas Sarkozy nie avoir parlé du "vrai travail".

    Nicolas Sarkozy a déclaré mercredi sur TF1 vouloir parler le 1er mai, lors d'un rassemblement à Paris, de la "valeur travail", mais il a nié avoir utilisé l'expression "vrai travail" qui lui a valu les foudres des syndicats de salariés.

    "Non, non, je n'ai pas dit du vrai travail", a répondu le chef de l'Etat, candidat à un second mandat, aux journalistes qui l'interrogeaient. "Je veux faire du 1er-Mai une fête du travail (...) C'est une fête pour célébrer la valeur travail."

    Il a pourtant bien employé l'expression lundi, au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, en annonçant son intention d'organiser ce grand rassemblement place du Trocadéro.

    "Le 1er mai, nous allons organiser la fête du travail mais la fête du vrai travail, de ceux qui travaillent dur, qui sont exposés, qui souffrent", avait-il alors expliqué à la presse.

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE83O0IC20120425

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…