[Stop] Mettre définitivement fin au Sarkozysme


Avec l’élection de François Hollande au poste suprême de Président de la République, c'est un basculement politique majeur qui s’opère en France, et surement bien au-delà.
Si ce sont les élections législatives qui permettront de définir l'équilibre des pouvoirs à l'assemblée nationale pour mettre en oeuvre le projet du socialiste, les tiraillements à droite, bien légitimes car il leur faut s'interroger sur les raisons de l’échec du président sortant, mettront fin au sarkozysme absolu que nous avons vécu depuis cinq ans.

A droite, les "plus" républicains demandent déja des comptes aux courants de la droite populaire, aux conseillers de N.Sarkozy, à cette partie de l'UMP qui a choisi pour stratégie de "droitiser" leurs discours.
De plus, on peut se demander si il n'y avait personne parmi les proches de Nicolas Sarkozy pour lui dire qu'il était dans l’erreur lorsqu'il continua jusqu'au bout à confronter les français entre eux ? Il est vrai qu'il n'écoute personne... Même dans le document que l’électorat a reçu dans sa boite aux lettres entre les deux tours, il explique "jamais je n'ai cédé à la rue". Aujourd'hui "la rue" a eu sa revanche, et il est normal que le perdant déclare porter l'entière responsabilité de cette défaite.

Et pourtant, avec François Mitterrand, avec Jacques Chirac, le peuple de France avait permis à chaque fois au président sortant de faire un second mandat, comme une seconde chance de réussir ce pourquoi il avait été élu. Avec Nicolas Sarkozy, ce ne sera pas le cas, nous avons mis fin à la pire séquence de la cinquième république.

En nous opposant à sa possible réélection, nous l'avons empêché de poursuivre le démentellement de la maison France. De la RGPP (révision générale des politiques publiques), aux réformes de nos droits sociaux déjà annoncées (accord compétitivité-emploi), par le déséquilibre des efforts à fournir entre les populations les plus aisées et plus précaires (TVA sociale), nous nous sommes opposés à l'injustice sociale qu'engendrait le sarkozysme.

Mais si nous avons remporté hier une victoire, nous devons maintenant gagner la guerre. Le vote de la présidentielle a permis de stopper Nicolas Sarkozy, le vote des législatives les 10 et 17 Juin doit permettre qu'il y ait suffisamment de députés de gauche dans l'hémicycle pour gouverner.

Ainsi, nous mettrons définitivement fin au Sarkozysme.

Commentaires

  1. Ouais ! Une page va se tourner...

    RépondreSupprimer
  2. Non mais c'est vrai, il faut encore une majorité de gauche à l'Assemblée pour mener une politique de gauche

    RépondreSupprimer
  3. NS et son parti sont trop souvent dans l'attaque et la mauvaise foi, ils ont rendu l'atmosphère malsaine et de ce fait, il y a eu suffisamment de français pour dire stop à cette gabegie..
    Nous allons pouvoir respirer un peu mais je ne pense pas qu'il faille s'attendre à un changement très rapide.. Il faudra encore beaucoup de patience..Mais au moins, tout ce qui était mauvais sera mis en mode pose.. Ce qui, en soit, est déjà énorme..

    Bonne journée Stef....;-)

    RépondreSupprimer
  4. Le décret sur la TVA "sociale" est sorti hier!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !