Accéder au contenu principal

Cap à gauche !

Il est intéressant de lire ce qu'écrit, ou du moins ce sur quoi la presse de droite appuie, pour se rendre compte que la politique du gouvernement n'est pas assez comprise. Si elle n'est pas appréciée, c'est peut être parce qu'elle n'est pas assez clairement explicite. Si il n'y a pas de faute politique, il faut au gouvernement faire des choix qui puissent être compris, pour donner un cap, comprendre vers quoi nous nous dirigeons.

Deux articles en exemples, ceux du Figaro :
-Le Ps s’inquiète de ses alliés
-Les ténors du PS tirent la sonnettes d'alarme

Et oui, la situation était prévisible ; dès cet été, le gouvernement a manqué de pédagogie en n'expliquant pas assez que la situation était grave, que les politiques menées par la droite auraient des conséquences graves dès la rentrée de Septembre. Du coup, l’électorat et les partenaires à gauche du gouvernement sont aujourd'hui dans l'attente, et semblent même s'impatienter.

«Aujourd'hui, quand on fait les marchés, on s'en prend plein la figure. Les gens nous disent qu'ils sont déçus. Si la base réagit comme cela, c'est inquiétant. Les grands élus ont peur. Ils commencent à se replier sur leurs fiefs locaux.»

Nous avons eu droit aux sénateurs communistes qui s’allièrent cette semaine à l'UMP pour faire barrage à un texte mal compris, parce que jugé trop compliqué, et même inégalitaire sur les tarifs sociaux pour le gaz et l’électricité. Un exemple révélateur d'une volonté de s'opposer.

Les décisions qui vont être prises suite à la remise du rapport Gallois sur la compétitivité des entreprises, annonces prévues aux alentours du 15 Novembre, tardent à arriver ; le débat sur le coût du travail, les exonérations de cotisations sociales, et le temps de travail sont des sujets brûlants,  et là aussi les décisions devront être tranchées et suffisamment de gauche pour que les attaques ne tombent pas de toutes parts.

Que la droite s'oppose, c'est bien normal, mais la politique du gouvernement doit être soutenue au moins par la majorité du peuple qui l'a élu. Ça commence par le peuple de gauche. Soyons-en convaincus nous mêmes, cap à gauche !

Commentaires

  1. Oui, au boulot !

    Le rapport Gallois est exemplaire : la gauche est accusée de ne pas le respecter alors qu'on ne connait pas son contenu et si elle ne le respecte pas c'est parce qu'elle refuse de prendre les mesures de droite qu'il préconise certainement.

    Il est urgent de soutenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces annonces devront être fortes, sur le fond parce que nous avons besoin d'une dynamique, sur la forme parce qu'il faut aux français des perspectives.

      Supprimer
  2. ah ? ya cap à gauche ? Hollande projette de sanctionner les licenciements boursiers, et de ne pas remettre aux calendes grecques le vote des étrangers ? Va falloir me convaincre avec de sérieux arguments, là.... car pour l'instant, les progrès sociaux sont très minimes. Ah, si, y a le remboursement de la pilule, toussa... Oui, c'est vrai, je suis négatf, c 'est toujours mieux que rien. Et le logement, on en est où ? Et le chômage, les emplois d'avenirs ont une panacée, c'est ça ? Bien, bien, bien... On avance.

    RépondreSupprimer
  3. C'est ce que je dis va falloir vraiment mettre cap à gauche sinon les gens qui comme toi ne voient les choses que négativement pourront cette fois vraiment argumenter...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…