Accéder au contenu principal

Travailler le dimanche, cela vaut-il le coup ?

C'est une victoire pour les travailleurs en lutte contre le travail le dimanche, la justice ordonne que 32 magasins Bricorama ferment le dimanche comme la législation l'impose. Alors pourquoi le patron de ce groupe s’entêtait-il ainsi sachant qu'il n'était pas en conformité avec les textes en vigueur ? Aujourd'hui, les potentiels 18 millions d'euros d'amende qui mettent en péril le devenir de cet outil de travail, pourraient-être une sanction supplémentaire pour les salariés de ces entreprises.

Toujours plus de profit, en en demandant toujours plus aux salariés.

L'équilibre financier est atteint. Puisque le groupe n'était pas en règle avec la loi Maillé, il pourrait payer 30 000 euros d'amende par magasin, quelques 18 millions d'euros au total. Avec un chiffre d'affaire de 951 millions d'euros, et 15 % du chiffre réalisé le jour du seigneur, le résultat net l'an dernier était de 24.1 millions d'euros.
Prendre le risque d'encourir une amende de 20 millions € quand votre résultat net est de 20 millions, cela vaut-il le coup ?

«Bricorama est en danger!» déclare maintenant le PDG, qui va se pourvoir en cassation.

Les salariés seront-ils là encore la variable d'ajustement ? Quand le chantage à l'emploi fait pression.

Le groupe n'a pas provisionné l'amende potentielle dans ses comptes. "si nous devons payer 18 millions d'euros à Force ouvrière, qui nous a attaqué, nous n'aurons plus de résultats à distribuer aux salariés" "l'endettement de la société pourrait devenir trop important, ce qui rendrait sa situation financière fragile".

Sortir de la crise, en augmentant les salaires.

Maintenant que la décision est tombée, ce dimanche 4 Novembre les 32 magasins resteront fermés.
C'est à cette condition que FO, le syndicat qui à mené l'action en justice à accepter de négocier un retrait des poursuites "à condition de maintenir les emplois et les salaires des salariés qui acceptent de travailler le dimanche uniquement pour augmenter leurs faibles rémunérations".

Pour les élus de FO qui auront à négocier le retrait des poursuites contre le maintien des emplois et les augmentations de salaires, le rapport de force est maintenant clairement en leur faveur.
Pour 2556 employés en France,  ce sont quelques points de la masse salariale qui sont dans la balance, quelques 3 millions € selon mes calculs.

Voilà donc une décision de justice qui devrait faire cas d'école, une bonne nouvelle pour les salariés.

Commentaires

  1. Merde alors... Qu'est-ce que je vais faire de mes dimanches? ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Faux l amende potentielle a été provisionnée. Il suffit d'aller voir les résultats S1 ( trouvables via google ) pour en avoir la confirmation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le PDG lui même dit le contraire.

      Supprimer
    2. tsssit ! Bricorama est cotée en bourse avec annonces des résultats tous les trimestres puis chaque semestre . le 1er jugement ayant été rendu il y a plus de 6 mois, l'amende, 18 millions, a forcément été provisionnée. le contraire serait a la limite du défaut de gestion et aurait été obligatoirement dénoncé par les commissaires aux comptes et les actionnaires.

      Enfin connaissant bien Bricorama, de l intérieur, je précise que tous les employés étaient d'accord pour bosser le dimanche.
      Je précise aussi qu il es étrange que les jardinneries ou les magasins d ameublement puissent ouvrir le dimanche au titre d'activité de loisir et pas les magasins de bricolage.

      Et de toute façon, je ne vois pas pourquoi, a partir du moment où il y a accord interne à l entreprise, les syndicats de merde ( qui ne représentent que 8% de la pop active ) la justice et l etat aurait le droit de se mêler de ça !

      La france se meurt de trop de rigidité !

      Supprimer
    3. Bah tout y passe hein jusqu'à dénigrer justice et syndicats...

      Mais je persiste, risquer de perdre 20 million € d'amende, c'est juste irresponsable pour un PDG.

      Bref, de toute façon qu'il y ait de quoi payer ou pas cette amende, les salariés qui ne sont pas volontaires pour travailler le dimanche ne seront plus soumis à ces pressions. Parce que cette notion de double volontariat en entreprise, c'est juste une belle arnaque montée par la droite.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des…