Le coup de Poker menteur de J-F Copé

La scission de l'UMP est maintenant actée depuis qu'il y a officiellement deux groupes parlementaires à l'assemblée. Si F.Fillon laisse à penser qu'il pourrait dissoudre son groupe en cas d'accord avec J-F Copé, il lui faudra d'abord admettre qu'il a perdu quasiment définitivement le leadership au sein de sa famille politique. A moins de renverser la table de jeu de Poker-menteur auquel se livre J-F Copé.

Ce dernier ne manque pas de toupet et d'imagination, quitte à donner l'impression de rétropédaler. Faire appel à nouveau à un référendum,  alors qu'il y a quelques jours, il prétendait que les conditions n'étaient pas réunies pour en organiser un, alors même qu'il était déjà à l'origine de cette même proposition, c'est comment dire... Une façon d'embrouiller F.Fillon pour lui faire accepter la défaite au moins pour les semaines à venir, pour mieux noyer le poisson.

Sauf qu'à vouloir trop entourlouper son monde, J-F Copé semble aller trop loin, faire patienter son monde jusqu'à attendre les élections de 2014 est juste inacceptable pour F.Fillon.

Ce qui laisse à penser que Jean-François Copé ne veut pas trouver d'accord. Lui qui se voyait candidat en 2017 proposerait qu'avec les nouveaux statuts, il ne soit possible au candidat à la présidence de l'UMP d'être candidat à la présidence de la République, quelle ironie !

Bref, il y a peu de chances que sur ces bases les deux hommes puissent s'entendre, le feuilleton de l'UMP est loin d'être terminé.

Commentaires