Accéder au contenu principal

[Merah] M.Valls aussi mauvais que N.Sarkozy

L'Etat doit-il connaitre et suivre les "dizaines de Merah potentiels en France" ? On le souhaiterait mais est-ce vraiment possible ? Pourquoi ne pas admettre, un an après les meurtres en série perpétrés par ce fanatique, que l'affaire Merah révèle l'impuissance des politiques menées jusqu'alors, et prendre à contre pied l'idéologie Jihadiste en rappelant les valeurs de la République, en tenant des discours qui rassemblent, plutôt que de diviser ? 


Partagé entre la reconnaissance d'une "FAUTE" de l'Etat qui "savait dès 2006" que ce jeune dérivait et l'aveu qu'en réalité il y a des dizaines de Mohamed Merah, l’indétermination du ministre de l’intérieur est flagrante.


Celui dont-on dit qu'il pourrait avoir un destin à la Sarkozy, me semble aussi instable dans ses positions. Manuel Valls n'a certes pas la tâche facile, mais faire les gros bras, dossier après dossier, surfer sur une popularité très relative, n'autorise pas tous les écarts.

Il y aurait donc un "ennemi de l’intérieur" selon ses propres mots, "Il part de la petite délinquance, passe par le trafic de drogue, parfois par la prison, jusqu'à la conversion à un islamisme radical et à la haine de l'Occident." N'y a t-il pas là dans ce cheminement une réponse collective à avoir ?

Comme le dit M.Valls, cela part de la petite délinquance ! N'est ce pas là qu'il faut concentrer l'action politique ?
Admettre qu'il y a des mécanismes bien connus qui mène de la pauvreté, à l'humiliation, à l'extrémisme. Qu'en précarisant, en agrandissant le fossé social entre riches et pauvres, dans un contexte familial où il n'y a pas de père ni d'amour de la mère, des enfants puissent devenir des tueurs en puissance.

Commentaires

  1. Tout à fait, quoi qu'on en dise, Merah, si il est bien l'auteur de ces massacres, est français, il convient donc de savoir pourquoi il en est arrivé à rejeter nos valeurs, ou si ce n'est pas notre société, qui a oublié les siennes dans son ensemble, soit ses principes et ses fondements qui sont encore les nôtres, qui rejette des personnes comme Merah.

    RépondreSupprimer
  2. N'avons-nous pas fait de Merah un marginal?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai tendance à le penser. Comme tous ces jeunes pour qui nous ne proposons aucune solution d’émancipation sociale.

      L'égalité des droits trouve vite ses limites selon l'endroit, la famille, les quartiers où l'on grandit. C'est de plus en plus criant parce que l'Etat se désengage à tous les niveaux...

      Supprimer
  3. vive le patriot act de Bush
    c'est le sens de ce message ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun rapport, devriez vous renseigner sur ce qu'est réellement le patriot act de Bush...

      Supprimer
  4. Je te trouve facilement dur. Valls ne traite pas de l'Islam avec les quelques propos que tu cites. Et si la petite délinquance trouve parfois son chemin vers ces débilités terroristes, je ne vois pas où est le message "clivant" à le dénoncer... ça mérite un billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dis surtout que, comme Sarkozy, Valls gesticule. Il devrait avoir un discours rassembleur plutôt que de chercher des explications hasardeuses telles que la délinquance, la drogue, l'islamisme... Les raisons sont à mon avis plus d'ordre social : pauvreté, politique de la ville, éducation...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…