Accéder au contenu principal

Drôle d'idée que celle de l'union nationale

Comment expliquer ce sondage qui dit que 78% des français seraient pour l'union nationale, pour qu'un gouvernement soit formé avec des personnalités du centre, de droite et de gauche ?

Quel intérêt y a t-il à considérer que l'entrée d'un François Bayrou puisse changer les choses ? Croyons nous vraiment que ce sont les personnalités qui font l'efficacité des mesures politiques ou le débat d'idées ?

La moitié des personnes interrogées estiment qu'un gouvernement d'union nationale serait plus armé pour lutter contre le chômage. Oui mais en quoi ? Il me semble que les mesures prises sur le pacte de compétitivité ou les modifications du code du travail suite aux négociations d'avec les syndicats sur l'ANI ne sont pas des mesures proprement de gauche. Elles sont en tout cas considérées dans la droite lignée de ce que pouvait faire le gouvernement précédent. Alors quel intérêt ?

Ça m'évoque surtout le désappointement des personnes interrogées. Juste un an après l'élection de François Hollande, les Français semblent impatients de voir enfin les effets du "changement" annoncé. Et puis, y a le phantasmes des journalistes, des enquêteurs des instituts de sondage, toujours prêts à réécrire l'histoire, à bercer d'illusions l'électorat.

Commentaires

  1. Ils veulent un "coup d'état politique", les cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils veulent surtout nous prendre pour des cons....

      Supprimer
  2. Mardi 7 mai 2013 :

    Primes de cabinet : la note qui embarrasse Claude Guéant.

    L'ex-ministre aurait supprimé les primes occultes en liquide lorsqu'il dirigeait la police en 1998. Des versements dont il affirme pourtant avoir bénéficié jusqu'en 2006.

    La défense de Claude Guéant continue de se déliter. L'ex-ministre de l'Intérieur avait interdit, lorsqu'il était le patron de la police en 1998, de puiser dans les frais de police pour verser des primes, ce dont il affirme avoir pourtant bénéficié jusqu'en 2006, selon une note publiée par le "Canard enchaîné" à paraître mercredi 8 mai.

    Plusieurs syndicats ont réagi après les déclarations de Claude Guéant, l'un d'eux, FO-Centrale des personnels du ministère de l'Intérieur, lui demandant de "rendre l'argent", la CGT-Police évoquant elle un "détournement de fonds publics".

    http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20130506.OBS8350/primes-de-cabinet-la-note-qui-embarrasse-claude-gueant.html

    RépondreSupprimer
  3. Bah ! Les françois sont des veaux, c'est bien connu. Mongénéral le disait et il avait raison, la vieille baderne !

    Ils vont tous se précipiter vers les premiers Jésus qui passent et faire du n'importe quoi, comme d'hab' ! Et nos princes qui nous gouvernent vont nous le mettre bien profond mais ce sera en une union politique parfaite !

    Francés, pensez à acheter de la vaseline en quantité suffisante pour de nombreuses décennies. Moi j’essaierai de trouver du C4 !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Stef,
    fantasme à corriger mais ce n'est point important :p

    Excellente remarque oui, c'est assez affligeant!
    Mais m'est avis que sous Sarkozy, tu ne croyais déjà pas vraiment la véracité des sondages, en tout cas moi je les relativisais en y mettant la certaine dose nécessaire de recul pour y voir leur manipulation...

    Outre cette question de véracité des sondages, ton questionnement est juste, de ce que j'ai pu comprendre, cet idée est relancé par un Bayrou en perte de vitesse et qui, d'extérieur a été reprit par la droite ou en tout cas en donne l'impression.
    Balancer cette idée à peine 1 an après les élections alors qu'il n'y a eu aucune grosse casserole, est tout simplement consternant.
    J'ai juste l'impression que trop souvent, quand on s'intéresse à la politique, TOUS font la même erreur : trop la tête dans le guidon et une envie inexpugnable d'avoir le pouvoir, coûte que coûte !

    En tout cas merci de ce billet !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modérez vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

Laurent Berger isole un peu plus la CFDT

Au moment où la CGT a voté sa résolution le "syndicalisme rassemblé", le nouveau leader de la CFDT déclare ne pas vouloir défiler avec la CGT le 1er Mai. Quelle honteuse stratégie que de vouloir écarter médiatiquement le premier syndicat de France en terme de représentativité qu'est la CGT.
La fougue, la jeunesse, le manque d’expérience du jeune dirigeant n'excusent pas tout, se rend t-il compte qu'il isole un peu plus la CFDT ?

Une stratégie perdante
Si ça peut satisfaire dans un premier temps ceux qui ne sont pas toujours en accord avec les positions de la CGT, il faut connaitre et bien comprendre ce qu'est le syndicalisme. Une organisation syndicale seule ne peut rien ! Peut-être dans quelque cas où le syndicat est majoritaire au sein d'une entreprise, mais en général, les organisations syndicales sont obligées de s'entendre. Que ce soit pour le vote d'un budget de Comité d'Entreprise ou des négociations salariales par exemple, la plus par…

Racisme ordinaire : La discussion "à la con" du boulot

J'ai encore eu une discussion "à la con" hier avec l'un de mes collègues de travail. Il était question au début de la conversation du terroriste français ayant participé à l'attaque du site gazier d'In Amenas en Algérie. De fil en aiguille, la discussion a dérivé sur les problèmes d'intégration en France de certaines communautés, pour finir par stigmatiser carrément les "Arabo-musulmans".

Alors ça m'a fait penser à une discussion à laquelle j'ai participé dernièrement sur Facebook où il était question pour les uns de combattre systématiquement les idées qui mènent au fascisme, pour les autres d'éviter au contraire de parler de ces choses là, qu'en dé-diabolisant le FN, ça le banaliserait.

La banalisation des idées du FN explique justement que j'ai pu avoir cette discussion "à la con" hier sur mon lieu de travail. Il y a quelques années, ces discussions existaient déjà mais ces échanges ne se faisaient pas ouverteme…