lundi 12 août 2013

La règle des pollueurs des océans, c'est "pas vu, pas pris". (Bonne baignade quand même)

Ça peut intéresser de connaitre les dix plages les plus respectueuses de l'environnement... Dans l'inconscient collectif on s'imagine que nos eaux le long de nos côtes françaises sont propres, loin des plages en chine véritables décharges à ciel ouvert. Mais si la pollution est moins visible, elle n'en est pas moins réelle.
Du coup, avant de vouloir faire la leçon à la terre entière, nous devrions déjà être nous même irréprochable et c'est loin d'être le cas.

Je vis près de Bayonne, et ça peut m'arriver de me baigner à Anglet ou à Biarritz, et surprise en ce début d’Août, l'eau est pleine de détritus.
Pas simplement des eaux usées, des bouchons, plastiques flottent à la surface, une recherche sur le net plus tard, j'apprends que la ville de Biarritz rejette dans l'océan ses eaux usées lorsque son système d'assainissement est saturé lors d'épisodes de fortes pluies. (un conseil rincez vous bien en sortant de la baignade car oui il y a des germes à cause de ces polluants) Et là je suis ahuri, ce que je croyais exceptionnel est en fait une habitude.

Et je tombe sur cet article qui relate des mauvaises habitudes que nous avons de déverser nos déchets, polluants, produits toxiques au quotidien dans nos mers et océans, un tableau édifiant.

En résumé :

-J'en ai parlé ici, il y a quelques jours, Fukushima déverse dans l’Océan pacifique de l'eau hautement radioactive
-Il y a quelques mois, un bateau maltais est arrêté après avoir déversé ses hydrocarbures entre la Corse et la Sicile créant une nappe de 12 kilomètres. On estime qu'il y à 350 dégazages sauvages/an le long de nos côtes.
-les bateaux de croisières rejettent également leurs eaux usées sans que cela ne choque personne.
-l'industrie rejette aussi des produits chimiques en mer avec toutes les autorisations qui vont bien, à 700 m au large on véhicule les produits par des canalisations à peine visibles...

Comme on le dit dans cet article de francetvinfo, la règle des pollueurs des océans c'est "pas vu, pas pris".

Dans quel état allons nous laisser notre environnement pour les générations à venir ? Honte à nous !

2 commentaires:

Modérez vos commentaires !